AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
joyeux noël ♥️

Partagez | .
 

 What ? She is a half-blind ? + areum&haeji.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Pseudo : jou souis trop fruity, alors appelle-moi mangue.
Messages : 16
Date d'inscription : 25/11/2013
DC : yoon nae gi & byeol jaxen. (ouaaai, troisième et dernier compte powa.)
Avatar : le plus sexy ; lee min ho.



Localisation : en quoi cela t'avancerait-il dans la vie ?
Métier / Etudes : je suis styliste.

MessageSujet: What ? She is a half-blind ? + areum&haeji.   Sam 30 Nov - 16:10


What ? She is a half-blind ?
AVEC PSEUDO DU JOUEUR

Les secondes défilent lentement. La grande aiguille de ma montre me nargue en bougeant doucement. Lorsqu'une minute s'écoule finalement, la suivante semble encore plus longue que la précédente. Quel cercle vicieux. J'ai l'impression que le maître du temps se joue de moi. Il doit rire. Son esprit fourbe doit lui souffler tellement d'idées sadiques qu'il n'en a sûrement pas encore terminé avec moi. J'en suis sûr. Je tapote sur le cadran de l'objet accroché autour de mon poignet, mais rien ne se passe. La grande aiguille continue son chemin aussi lentement que possible. Je soupire longuement et me laisse tomber sur mon lit, ma tête s'écrasant contre mon oreiller, mon regard fixant le plafond blanc et lisse de ma chambre. Tout ceci est irrationnel. Pourquoi le temps passe-t-il aussi lentement ? Je devrais déjà être au boulot, s'il était un peu plus rapide. Mais non. Et puis, quelle idée aussi, de me réveiller deux heures avant mon heure de pointe. Inlassablement, je lance une nouvelle fois un regard sur ma montre et fronce mes sourcils. « T'as fini de te moquer de moi ? » Dis-je, ma voix bien plus grave que d'habitude pour montrer mon agacement. J'en ai marre d'attendre. C'est stupide. Indescriptible. Inimaginable. Et je me dis que le temps est presque en train de s'arrêter et que je vais devoir encore attendre longtemps avant de voir l'heure de partir pointer le bout de son aiguille. A moins qu'un miracle ne se passe. Je me positionne sur le ventre et enfouit mon visage au creux de mon oreiller avant de hurler. Mon cri est étouffé par le tissu de l'objet sur lequel je m'acharne en lui gueulant dessus. Je l'entends tout de même. Ce n'est pas comme si un simple oreiller pouvait avoir la même capacité que des murs permettant d'isoler le son, hein. Je ferme finalement les yeux, abandonnant. Le temps passe trop lentement pour que j'attende l'heure d'aller bosser sans avoir d'occupations. Et non, il est hors de questions que je sorte. Il n'y a personne à voir. J'irai bien embêter ma soeur, voir carrément aller espionner mon père ou ma mère, mais j'ai une flemme énorme. Oui. Pire que d'habitude. Ainsi, je m'endors, plongeant dans un sommeil léger. Oui, très léger. Car lorsqu'un klaxon se fait entendre, je me réveille automatiquement, les yeux gonflés. Je soupire, exaspéré.

Je décide très vite de me lever. Je vérifie l'heure et remarque que c'est bientôt l'heure pour moi d'aller travailler. J'aurais bien aimé pouvoir passer la journée dans mon lit, mais j'ai bien trop de mal à me faire respecter pour sécher une journée ; simplement parce que mon père m'a légèrement pistonné. Bande d'enfoirés qui jugent les autres sans même les connaître. Heureusement que j'ai une belle gueule et que je peux servir de décor. Puis de toute façon, je suis utile à ma façon. J'espionne les gens et tente d'apprendre des choses sur chacun pour ensuite les faire flipper, histoire qu'ils arrêtent de me prendre pour un gosse sortie de l'école primaire. Oui, car au lieu de tous s'aider, les gens ont décidé de faire des clans. Bande d'abrutis. Je soupire une nouvelle fois et passe une main dans mes cheveux. C'est un tic nerveux. Je fais toujours ça lorsque je suis stressé par quelque chose ou lorsque je suis gêné. Finalement, j'enfile un manteau et des chaussures, prends mes clefs et sors de l'appartement avant de fermer la porte d'entrée à clef. Je descends vite les escaliers, manquant de me ramasser par terre à cause d'une balle pour chien traînant par terre. Les gens ne peuvent pas ranger leur bordel, non ? C'pas possible ? J'aurais vraiment dû m'installer dans une maison, cela aurait été beaucoup mieux. Je m'installe très vite dans ma voiture, mettant le chauffage au maximum avant de me diriger vers mon lieu de travail ; soit la seule agence de mannequin présente à Daesan. Et lorsque j'y arrive, je me gare un peu comme une merde -parce que c'est une habitude pour emmerder le monde, avant de rentrer dans l'immense bâtiment. Je salue quelques collègues, en ignore certains et en bouscule d'autres, l'air de rien. Et c'est ainsi que le début de ma matinée commence. Et moi qui pensais qu'elle se passerait très bien, sans problème, il faut que vers onze heures, une gamine de dix-huit ans se pointe en faisant la moue. Elle m'annonce qu'elle a déchiré sans le vouloir l'un des jeans que je lui avais passé pour son shooting. Mon nez se fronce tandis que je le lui arrache des mains pour regarder le massacre. Damn. Elle n'a pas fait semblant. « Aish. Tu n'peux pas faire gaffe, espèce d'abrutie ? T'es payée pour poser et montrer tes formes, pas pour faire chier ceux qui bossent pour que t'aies des trucs convenables à te mettre sur le cul !» Je gueule et je me fiche complètement de savoir que des gens m'entendent. De toute façon, quand je pète un câble sur quelqu'un, personne n'ose venir intervenir. Après tout, ils ont bien trop peur de se faire engueuler à la place de cette gamine qui ne peut même pas prendre soin des affaires qu'on lui file.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pseudo : Mi
Messages : 20
Date d'inscription : 25/11/2013
DC : first
Avatar : Im Yoona


MessageSujet: Re: What ? She is a half-blind ? + areum&haeji.   Sam 30 Nov - 17:05


나쁜 사람



La journée commence positivement pour Areum, c'est son dixième moi dans l'agence et les styliste avec qui elle s'est entretenue sont plutôt sympathiques. Elle traverse la rue en direction de son lieu de travail, il fait plutôt froid aujourd'hui, elle s'est fiée à la météo et n'a mit que sa chemise blanche ainsi qu'un pantalon dans les tons beiges. Elle s'est détaché les cheveux entre temps. Le chemin n'est plus si difficile à faire maintenant qu'elle a l'habitude, mais ça a mit beaucoup de temps avant qu'elle ne s'y fasse. Elle souffle sur ses mains à défaut d'avoir eu l'idée de prendre des gants et avance prudemment. Il n'y a pas beaucoup de monde aujourd'hui alors ça va, elle a le contrôle de la situation. En réalité, elle n'aime pas les endroits trop remplis, elle voudrait vraiment aller à certains concerts avec ses soeurs mais c'est impossible, impensable parce qu'elle a peur de la foule, des bousculades et de tout ce qui va avec.


Passant une main dans ses cheveux elle regarde l'immense agence dans laquelle elle travaille et elle a encore du mal à y croire en réalité. C'est un monde de requins, et Areum n'est pas si agressive. Areum n'est pas agressive en réalité mais elle sait défendre ses choix. Un endroit pareil... Elle ne s'imaginait pas travailler ici mais le destin en a voulu autrement. Mais aussi le fait qu'elle doive payer le loyer, subvenir au besoin de ses soeurs parce qu'elle reste l’aînée dans toute cette histoire et qu'elle doit respecter ce rôle, supporter ce rôle à la place de sa mère défunte. Areum n'a pas réussi à se faire à l'idée qu'elle est partie, elle est d'ailleurs toujours un peu fragile à ce sujet mais en apparence, elle reste forte ; elle reste forte parce qu'elle n'a pas le choix, elle doit faire bonne figure et tenir le coup parce que personne ne le fera à sa place. Ce travail est vraiment important à ses yeux, même si au départ, elle pensait qu'elle n'y connaissait rien, on a remarqué chez elle un réel talent à exprimer des sentiments.


Quand elle rentre dans l'agence, elle se sent mieux, enveloppée de la chaleur de l'immense bâtiment, tout va beaucoup mieux. La jeune femme prend l'ascenseur pour aller dans les étages supérieurs sans l'aide de personne à présent. Un sourire se dessine sur son visage à cette pensée. Quand elle se retrouve alors à l'étage, elle traverse tranquillement le couloir quand une voix s'élève si fort qu'elle ne peut l'ignorer. Ses paroles ne sont pas très positives, ses paroles sont même très dévalorisantes. Areum fronce légèrement les sourcils quand il parle du fait qu'être mannequins sont se résume à poser et montrer ses formes. Elle pose sa main sur la rampe pour avancer vers le son perturbateur. Le bruit de ses talons résonne doucement et lorsqu'elle est suffisamment proche, elle peut entendre la jeune femme en train de pleurer et s'excuser. C'est vraiment un monde de requins, cette agence de mannequins, elle se demande pourquoi personne ne dit rien, pourquoi personne ne se révolte. Cette personne salit un peu l'honneur des mannequins non ? C'est alors avec douceur qu'elle pose sa main sur l'avant bras de la mannequin de sorte à l'écarter doucement du jeune homme et alors elle s'adresse à cette personne qui est floue, tellement floue


Areum - Excusez-moi, mais vous n’exagérez pas un peu en parlant comme ça à la mannequin ? Peu importe ce qu'elle a pu faire, il n'y a aucune raison de lui manquer autant de respect et par la même occasion, manquer de respect à tous les mannequins de l'agence. Être mannequin ce n'est pas montrer ses formes... Ou alors est-ce que vous êtes en train de dire qu'on se réduit à de la chair, que nous sommes au même niveau que les femmes qui travaillent dans des bordels et qui ne sont là que pour divertir les yeux ? ... Monsieur, je vous conseille de surveiller votre langage... C'est gênant pour ma part que personne ne vous l'ait dit avant moi mais, vous êtes vraiment grossier. Qui êtes vous pour vous permettre de lui parler comme ça ? Ou plutôt.. Vous n'êtes absolument personne pour lui parler de la sorte... Excusez-vous...



© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pseudo : jou souis trop fruity, alors appelle-moi mangue.
Messages : 16
Date d'inscription : 25/11/2013
DC : yoon nae gi & byeol jaxen. (ouaaai, troisième et dernier compte powa.)
Avatar : le plus sexy ; lee min ho.



Localisation : en quoi cela t'avancerait-il dans la vie ?
Métier / Etudes : je suis styliste.

MessageSujet: Re: What ? She is a half-blind ? + areum&haeji.   Sam 30 Nov - 17:34


What ? She is a half-blind ?
AVEC PSEUDO DU JOUEUR

Je ne sais pas ce qui est arrivé pour qu'elle arrache un bout du tissu de son vêtement et je m'en fiche ; je ne veux pas le savoir. C'est son boulot de faire gaffe à ses affaires, merde. Je vais devoir appeler quelqu'un pour retaper ça et ça m'énerve. Parce que merde. Je suis là pour juger les vêtements qui vont avec la taille, le corps et les formes de la personne. Je ne suis pas là pour surveiller que madame ou monsieur prend soin des affaires qu'on lui passe pour ses shootings. Ce n'est pas parce qu'elle pose pour un magazine de mode qu'elle doit se prendre pour le centre du monde et se dire que si elle arrache quelque chose, ce n'est pas grave. Et maintenant, voilà qu'elle se met à chialer. C'est moche, une femme qui pleure. Je fronce le nez tout en croisant les bras contre mon torse, ne répondant rien. Elle s'excuse, mais je me contre fiche de ses excuses. Je ne suis pas là pour recevoir des pardons mais pour voir du résultat. Alors si elle ne le refait, ça devrait aller. Je ne suis pas un monstre non plus, même si je me montre comme tel en temps normal. Sauf que, je n'ai pas le temps de répliquer qu'une tête que je ne vois pas souvent dans l'agence se pointe et pose une main sur l'avant bras de la fille qui vient de me filer un vêtement qui serait presque à jeter à la poubelle. J'arque un sourcil en l'entendant parler. Pour qui elle se prend, celle-là ? Ne sait-elle pas à qui elle parle ? Je suis Kwon Hae Ji. Et je ne suis pas n'importe qui. Je plisse des yeux pour la fixer d'un air froid. Bah bien-sûr. Vas-y, déforme mes paroles pour dire que je viens d'insulter tous les mannequins de catins. Non, mais je vous jure. Qui manque de respect à qui, là ? Vraiment. Je me pose la question. Si personne ne l'a dit avant elle, c'est qu'ici, les gens ne sont que des insectes. Ils seraient capables d'écraser leur meilleur ami pour survivre dans ce monde. N'a-t-elle pas conscience de cela ? Est-elle si naïve ? Je n'en sais rien. Et je ne veux pas le savoir. Je m'en fous de sa vie. De savoir ce qu'elle fiche ici, pourquoi on l'a choisi parmi les autres. Oui. Tout ce qui m'intéresse, c'est ma petite personne et là, elle me fout vraiment les nerfs, cette fille. D'autant plus qu'elle a l'air moins âgé que moi. Ne lui a-t-on pas appris à respecter ses aînés ? Qu'importe la dureté de leurs paroles envers quelqu'un d'autres ? Non, parce que je juge que si je m'énerve sur quelqu'un, c'est qu'il y a une raison.

Je m'approche donc d'un pas, puis de deux avant de la toiser du regard. Ses yeux sont bizarres, flou, presque vide d'expression, mais je n'y prête pas plus d'attention, venant lui mettre une pichenette sur le nez. Oust, microbe. Dégage de ma vue. « Pour qui tu te prends, toi ? On n't'a jamais appris à respecter tes aînés ? Et ne déforme pas mes paroles, hn. Je n'ai jamais dit qu'être mannequin était comme faire le tapin, compris ? Qui je suis ? Qu'est-ce que cela peut te faire ? Si elle a fait quelque chose de mal, n'ai-je pas le droit de la réprimer ? Et pourquoi devrais-je m'excuser ? La seule fautive ici, c'est elle. Et je n'ai pas d'ordre à recevoir de gamines qui pètent plus haut que leur cul. Tu ferais mieux de déguerpir. Je ferai comme si tu n'étais pas intervenu. » Je me tourne finalement vers l'autre mannequin, plissant des yeux une nouvelle fois avant de lui balancer le vêtement qu'elle m'a donné quelques minutes auparavant. « Tiens. Tu n'auras qu'à t'expliquer avec ton manager. Ce n'est pas parce que je suis ton styliste attitré que tu dois me filer tes merdes. Je suis sûr qu'il te dira comme moi. Apprends a prendre plus soin des choses qui ne t'appartiennent pas. » Dis-je tout en haussant des épaules avant de me tourner vers l'autre personne. « Toujours là, toi ? Tu ne pars pas ? Je te l'ai dit, je ne lui ferai pas d'excuses. » Je demande, me demandant pourquoi elle reste là. Qu'est-ce qu'elle veut ? Que je m'excuse pour de vrai ? Hors de question. Comme si j'allais m'abaisser à cela, n'importe quoi. Il faudrait que je sois vraiment en tord pour que je m'excuse, et encore. Je suis un homme, voyons. Et j'ai ma propre façon de penser. Et si elle ne lui plaît pas, qu'elle aille au diable. Je me fiche de ces personnes qui pensent pouvoir me faire la morale. Elle ne me connaît pas et moi non plus, alors évitons de nous juger et tout ira pour le mieux. Et tandis que je continue de la fixer, la jeune femme que je viens d'engueuler comme à s'éloigner lentement, la tête baisser. Je souris faiblement, satisfait.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pseudo : Mi
Messages : 20
Date d'inscription : 25/11/2013
DC : first
Avatar : Im Yoona


MessageSujet: Re: What ? She is a half-blind ? + areum&haeji.   Sam 30 Nov - 18:06


나쁜 사람



Il vient de faire ça ? Vraiment ? Si Areum a été gentille jusqu'ici elle ne va pas l'être très longtemps s'il pose ses mains sur elle -et même si ce n'est pas la main entière... ça compte quand même ! Elle plisse les yeux à ce contact désagréable et alors les relève vers lui même si elle n'est pas vraiment capable de le voir. C'est une forme étrange, elle peut voir sa couleur de peau, la couleur de ses cheveux, mais c'est comme si plusieurs vitres qui n'avaient pas été nettoyée se trouvaient entre eux. Elle lui jette un regard mauvais, c'est lui qui reformule tout, il est tellement de mauvaise foi. Elle secoue négativement la tête sans détacher son regard de lui. Respecter les aînés, respecter les aînés... Et il la traite de gamine en plus de ça ? Elle est encore sur ses dix-neuf ans mais qu'est-ce que ça change hn ? Dans quelques mois elle a vingt ans. Et même si elle en avait quinze, elle se serait adressé à lui de la même façon ! Ah, s'il croit qu'elle va partir maintenant, il se met le doigt dans l'oeil beaucoup plus loin que le coude. Si Areum n'aime pas quelque chose, c'est bien les personnes comme ça et elle ne le connait que depuis peu en plus, ça s'annonce mal.


Elle s'apprête à lui répondre lorsqu'il lui tourne le dos pour parler à l'autre mannequin qui ne semble pas être très bavarde soit dit en passant. Et alors s'il est styliste, qu'est-ce que ça peut bien changer hn ? Areum le regarde et soupire silencieusement. Boh, comme le dit si bien Ayn Rand, la raison n'est pas automatique, elle ne peut conquérir ceux qui la nient. Et lui, lui alors, il est bien con. Et alors si elle a cassé quelque chose ? L'erreur est humaine non ? Pas besoin de se mettre dans cet état ! Les pensées d'Areum sont un peu naïves mais selon elle, cette jeune femme ne mérite pas d'être aussi mal traitée... Quand alors il se retourne, elle croise alors les bras et secoue négativement la tête avant de lui répondre ;


Areum - Non, je trouve très irrespectueux de tourner le dos à son interlocuteur au cours d'une conversation, elle incline doucement la tête en ajoutant Vous qui parlez de respect envers les aînés devriez être capable de le savoir, n'est-ce pas ? Elle ne lui laisse pas le temps de répondre avant d’enchaîner Qui est-ce que je suis ? Retenez bien mon nom hn, Byeol Areum. Pourquoi diable est-ce que vous vous croyez tout permis ? Je ne me souviens pas vous avoir autorisé à me toucher. Et vous allez peut être me sortir la stupide réplique du "comment je peux travailler sans toucher mes mannequins" mais voyez-vous, jusqu'ici je n'ai jamais eu à me retrouver dans une même pièce que vous et je me porte bien. Elle secoue doucement la tête et lui dit Vous appelez ça réprimander ? Moi j'appellerai plutôt ça dépasser les limites. Vous êtes tellement... Je m'en foutiste et mauvais... Pourquoi est-ce qu'elle devrait être la seule à s'excuser ? Vous aimeriez que l'on vous parle comme ça ? Comme si vous n'étiez personne ? C'est à moi de vous poser la question ; "pour qui vous vous prenez ?" Vous pensez valoir un peu plus que nous parce que nous sommes mannequins c'est ça ? Est-ce que vous avez un complexe d'infériorité ? Et... Moi, une gamine ?... Ma mère m'a appris les bonnes manières mais m'a surtout appris à ne pas me laisser marcher sur la tête et je pense qu'elle parlait justement de personnes comme vous. Je suis peut être une gamine à vos yeux, mais j'ai beaucoup plus de répartie que vous Elle le regarde de haut en bas avant d'ajouter Sérieusement, qu'est-ce que vous avez de plus que nous hn ? Vous êtes un humain comme les autres mais vos chevilles sont enflées un bref sourire se dessine sur ses lèvres avant qu'elle ajoute Ne vous excusez pas, je vous traînerai jusque dans un tribunal et alors vous le regretterez vraiment... elle passe alors son chemin non sans le bousculer et ajoute Contrairement à vous, je viens ici pour faire mon travail alors... Je vais juste partir maintenant, j'ai l'impression de perdre du temps.





© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pseudo : jou souis trop fruity, alors appelle-moi mangue.
Messages : 16
Date d'inscription : 25/11/2013
DC : yoon nae gi & byeol jaxen. (ouaaai, troisième et dernier compte powa.)
Avatar : le plus sexy ; lee min ho.



Localisation : en quoi cela t'avancerait-il dans la vie ?
Métier / Etudes : je suis styliste.

MessageSujet: Re: What ? She is a half-blind ? + areum&haeji.   Sam 30 Nov - 19:45


What ? She is a half-blind ?
AVEC PSEUDO DU JOUEUR

Cette nana, là, elle me sort par les trous de nez. Si j'pouvais lui donner quelques coups histoire qu'elle dégage de ma vue, je le ferai. Mais évidemment, je suis un homme. Et un homme qui se respecte ne lèvera jamais la main sur une femme. Qu'importe son taux de chiantitude. Et c'est pourquoi je tente de lui répondre calmement, sympathiquement, même si mon ton est plutôt froid et que je me montre exécrable. Au pire, je me fiche de savoir ce qu'elle pense de moi. Ce n'est pas mon amie, ni ma copine et elle ne fait pas partie de ma famille. Alors, qu'elle aille au diable, plutôt que de me faire la morale comme si j'étais un gosse de trois ans. Je fais ce que je veux, non ? Je n'ai pas besoin de quelqu'un sur mon dos pour me dire quoi faire, merde. J'arque un sourcil en l'entendant me répondre. Irrespectueux ? Qui fait preuve de plus de respect ici ? Elle ou moi ? Je crois que nous sommes tous les deux irrespectueux, mais moi, je m'en fiche de l'être. Je n'ai de compte à rendre à personne. Pas même à mademoiselle. « Je ne respecte que les gens dignes de mon respect. Et toi, t'as pas l'air de comprendre qu'on ne m'énerve pas. » Dis-je tout en fronçant le nez. C'qu'elle m'énerve. J'ai l'impression de voir mon père quand j'étais gosse et que je sortais avec mes potes. Je laisse un faible rire s'échapper d'entre mes lèvres tandis qu'elle continue de parler. Je l'écoute à moitié, ignorant complètement les regards et les oreilles indiscrètes qui nous épient depuis quelques minutes. Pour qui se prend-elle ? « Je ne me souviens pas vous avoir autorisé à me toucher. » Je n'ai pas besoin de son autorisation. Elle m'énerve. C'est indéniable ; elle me rend plus énervé que je ne l'étais au départ. Des complexes d'infériorités ? Bien-sûr que non.Je le saurais. Raaah. Mais elle ne peut pas s'arrêter de parler. Je suis tellement peu concentré sur ses paroles que je n'arrive pas à tout saisir. Elle est barge cette fille, ma parole ! Je ne lui ai rien demandé, alors pourquoi elle s'excite toute seule, hn ? De la répartie ? Je me le demande. Elle me regarde de haut en bas et je croise une nouvelle fois les bras contre mon torse. J'attends simplement qu'elle ne termine son monologue. Sinon, je sens que je vais m'énerver et il est hors de question que je pète un plomb pour une gamine de ce genre. Mes chevilles ne sont pas enflées. Ce que j'ai de plus qu'elle ? Sûrement des diplômes, de l'argent et un très bon sens de la mode. Sauf que je ne dis rien. Je ne vais pas rentrer dans son jeu, sinon, j'y suis encore pour une heure et bordel, j'aimerais bien aller boire un café avant d'aller voir le mannequin dont je dois m'occuper. Elle me fait perdre mon temps, quoi, merde. Me traîner devant le tribunal ? Un sourire sadique étire mes lèvres tandis qu'elle me bouscule avant de parler à nouveau. « C'est toi qui me fais perdre mon temps, Byeol Areum. Et ne crois pas que tu vas t'en tirer si facilement. Vas-y, porte plainte. Pour dire quoi ? Que je me suis énervé sur quelqu'un ? Les juges se foutront de ta gueule, crois-moi. Et puis, je n'pense pas que tu ais autant d'argent que moi ; n'oublie pas que la vie est une chienne, seul les plus riches gagnent. Les pauvres et les plus modestes passent tout le temps la trappe. N'essaie pas de jouer au plus malin contre quelqu'un de plus fort que toi, tu t'y perdrais beaucoup trop vite pour savourer quoi que ce soit. » Dis-je tout en mettant les mains dans mes poches, haussant des sourcils. « Qu'est-ce que vous avez à nous fixer comme ça ? C'est un spectacle ? Je ne crois pas. Alors, allez bosser au lieu de me faire chier. » Je parle sur un ton froid, fixant une à une les personnes nous ayant épiées jusque là. Je soupire longuement tout en passant une main dans mes cheveux, me dirigeant vers la machine à café. Elle m'a donné mal à la tête, cette gamine. Je commande mon café avant de prendre le gobelet entre mes mains, souriant faiblement pour finalement porter l'objet jusqu'à mes lèvres, savourant les premières gorgées de cette boisson chaude et délicieuse. Aish. Elle m'a vraiment saoulé cette fille. D'ailleurs, depuis quand est-elle ici ? Je n'en ai aucune idée, mais je compte bien faire des recherches sur elle. Elle m'a bien trop saoulé pour que je reste sans rien faire. Je crois bien que je vais l'énerver, la pousser à bout jusqu'à-ce qu'elle se casse d'ici. Personne ne me parle de cette façon, je dis bien, personne.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pseudo : Mi
Messages : 20
Date d'inscription : 25/11/2013
DC : first
Avatar : Im Yoona


MessageSujet: Re: What ? She is a half-blind ? + areum&haeji.   Dim 1 Déc - 0:11

[quote="Byeol Areum"]

나쁜 사람



Digne de son respect... La jeune femme sourit doucement en secouant la tête, il a atteint le summum de la stupidité ma parole elle se dit en prenant sur elle pour ne pas rire ou alors lui en coller une -parce que vraiment, il la mérite celle là. Elle hoche alors doucement la tête et lui répond ;

Areum - Ne vous en faite pas, vous ne méritez pas mon respect non plus. C'est pourquoi, dès aujourd'hui, quand je te verrai, j'utiliserai le tutoiement. Elle secoue à nouveau la tête avec un sourire amusé et répète la phrase du jeune homme "digne de mon tutoiement"... Elle rit doucement avant de se reprendre et ajoute Je n'arrive même pas à être désolée tellement c'est stupide...


Quand alors elle part, il continue de parler. Areum ne peut s'empêcher de ressentir un peu de pitié pour lui. Il est styliste non ? Pourquoi il lui fait perdre autant de temps au lieu d'aller travailler et bien traiter les mannequins ? Elle ne lui demande pas de les traités comme des dieux mais au moins, du respect ; le respect c'est la base non ? Elle se retourne et marche alors à reculons pour lui répondre avec le sourire ;


Areum - L'argent, l'argent, toujours l'argent. A t'entendre parler on dirait que tu es ici grâce à l'argent. Tu sais, l'argent n'achète pas tout et pour ce qui est de ton cas, il n'y a rien de récupérable dans le mot "ordure"... Elle hausse doucement les épaules et poursuit son chemin sans attendre sa réponse en lui tournant le dos.


Il l'a bien mérité celle-là. Elle passe une main dans ses cheveux et respire avant de se diriger vers son premier shooting de la journée. Entre temps, le temps passe relativement vite ; elle a ses rendez-vous avec les créateurs européens, son autre shooting, des essayages. En effet, la fin de la journée arrive très très vite. Elle a la flemme de se changer et reste dans une robe noire au dessus des genoux avec des bas de la même couleur et des accessoires de couleur rouge, blanc, turquoise, transparents. Elle est totalement fatiguée, c'est fatiguant d'aller d'un bout à l'autre de la ville pour rencontrer les créateurs ; ils ne peuvent pas être à un seul et unique endroit ? Quoi qu'il en soit, dieu merci, c'est fini ! Elle se dirige vers la sortie de l'agence. Une fois à l'extérieur, elle est de nouveau frappée par le froid, le froid et encore le froid. Elle prend la rue qu'elle a l'habitude de prendre tous les soirs, mais ce soir là ce n'est pas comme d'habitude. Il y a du monde, des voix masculines qui cessent de discuter dès qu'ils voix Areum. Certains d'entre eux se mettent à rire bêtement, et d'autres s'approchent alors de la jeune femme, de sorte à la plaquée contre le mur de la ruelle. Sir me coup de la surprise, elle n'est pas capable de dire quoi que ce soit ; de plus, un d'entre eux a eu l'ingénieuse idée de couvrir sa bouche. Mais Areum ne se laisse pas faire, elle frappe elle aussi, tente de s'écarter. A un moment, elle parvient à se détacher d'eux et courir, le plus vite possible, sans vraiment savoir où est-ce qu'elle va.






© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pseudo : jou souis trop fruity, alors appelle-moi mangue.
Messages : 16
Date d'inscription : 25/11/2013
DC : yoon nae gi & byeol jaxen. (ouaaai, troisième et dernier compte powa.)
Avatar : le plus sexy ; lee min ho.



Localisation : en quoi cela t'avancerait-il dans la vie ?
Métier / Etudes : je suis styliste.

MessageSujet: Re: What ? She is a half-blind ? + areum&haeji.   Dim 1 Déc - 17:13


What ? She is a half-blind ?
AVEC PSEUDO DU JOUEUR

Je l'ignore. Complètement, parce que je sais très bien que cette discussion ne s'arrêtera jamais si l'on continue à se répondre mutuellement. Elle m'énerve et pourtant, je ne peux m'empêcher de sourire légèrement. Parce qu'elle a une bonne répartie. Parce qu'elle est différente des autres. Parce que c'est la première personne à oser se rebeller contre moi, ici. Et c'est drôle. Affligeant. Et je crois bien que je vais le lui faire regretter, histoire de m'amuser un peu. Moi qui trouvais le boulot un peu trop morne, je suis servi. Cette jeune femme ne passera plus jamais inaperçu devant mes yeux de loup. Je me dirige donc vers la machine à café sans lui répondre, tandis qu'elle parle dans le sens inverse, sûrement pour aller bosser un peu. Pauvre fille, va. Je bois quelques gorgées de ma boisson chaude avant de soupirer d'aise. Je termine en vitesse de boire avant de partir vers une salle où m'attend le mannequin que je dois préparer. Je ne m'excuse même pas en arrivant. De toute façon, il ne dit rien. Il se contente simplement d'arrêter de jouer à un jeu sur son téléphone. Je le regarde de haut en bas avant de lui demander les détails de son shooting. Je n'apprends pas les emplois du temps des mannequins, hein. Je n'ai pas que ça à faire, non plus. J'ai d'autres trucs en dehors de ma vie professionnelle, merde, quoi. Le reste de la matinée se passe tranquillement et l'heure de manger passe très vite, si bien que je ne vois même pas le temps passé, alors que ce matin, celui-ci était tellement lent que j'avais l'impression de mourir d'ennui.

Lorsque la fin de ma journée de travail se montre, je file aux toilettes pour me passer de l'eau sur le visage et ainsi, me recoiffer en vitesse avant de sortir de l'établissement pour me diriger vers le parking. Je monte en vitesse à l'intérieur de ma voiture, soufflant à cause du froid. C'est fou à quel point le temps se dégrade en début d'hiver. Je déteste ça. C'est moche, l'hiver, si l'on oublie la neige. Car quand il n'y a pas cette poudre blanche innocente, le ciel et le paysage sont sombres, beaucoup trop à mon goût. C'est pourquoi je préfère l'été ; au moins, il y a pleins de couleurs. Le paysage y est moins froid, moins dur. « Allo ? » Je décroche brusquement alors que mon téléphone vient de sonner. Il s'agit de l'un de mes collègues. C'est l'un des rares que j'apprécie, d'ailleurs. J'appuie sur le haut parleur tout en démarrant ma voiture. Il me raconte qu'il a eu un problème avec une mannequin. Que celle-ci a péter une crise en voyant qu'on ne lui avait pas donné les talons qu'elle voulait. Heureusement que je n'étais pas son styliste, sinon .. je les lui aurai fait bouffer, ses putains de talons. Je passe devant une ruelle et fronce des sourcils avant de remarquer que .. mince ... c'est quoi son nom déjà ? Baek Iseul ? Byeol ... Areum ! Areum. Je souris faiblement, mais ne m'arrête pas. Elle semble se débrouiller toute seule et je n'ai pas vraiment envie de sortir de mon confort. Je continue donc ma route avant de parler de cette jeune femme avec mon collègue. « Areum, dis-tu ? Ce n'est pas la mannequin qui est à moitié aveugle et dont tout le monde parle dans l'agence ? » A ces mots, j'arrête brusquement ma voiture, déglutissant bruyamment. Wait. Donc, si la fille qui se fait poursuivre par des gars louches est Areum et qu'elle est à moitié aveugle ça veut dire qu'elle ... qu'elle courre vraiment un quelconque danger ?

Je soupire longuement tout en passant une main dans mes cheveux avant de raccrocher sans prévenir. Désolé mec, mais j'ai plus urgent à faire. Je fais demi tour, ignorant les appels de phare de la voiture qui manque de me rentrer dedans. Rien à faire. J'accélère au maximum, regardant la rue avec un air de vautour. Bordel, mais elle est où cette gamine ? Ah ! Je m'arrête à ses côté avant de sortir de ma voiture pour contourner cette dernière. J'attrape brutalement le bras de la jeune femme avant de la forcer à monter dans ma voiture tandis que ces assaillants gueulent. Ils me veulent quoi eux ? J'arque mes sourcils tout en verrouille la porte du côté passager. On n'sait jamais. Si l'envie lui prend de vouloir se faire la malle alors que je veux simplement l'aider. Et croyez-moi, c'est rare, quand Kwon Hae Ji aide quelqu'un. Je contourne une nouvelle fois ma voiture pour entrer à l'intérieur. Démarrant en vitesse avant d'accélérer d'un seul coup, sans prévenir. « Putain. Tu n'peux pas faire comme tout le monde et emprunter les rues normales ? Non. Toi, faut que tu te foutes dans la merde pour rien. Une chance que je passais par là. » Dis-je sur un ton froid tout en fixant la route. « Bon, accroche-toi maintenant. J'veux pas avoir ta mort sur la conscience si j'ai un accident. »

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pseudo : Mi
Messages : 20
Date d'inscription : 25/11/2013
DC : first
Avatar : Im Yoona


MessageSujet: Re: What ? She is a half-blind ? + areum&haeji.   Dim 1 Déc - 18:13


나쁜 사람



Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas couru comme ça. C'est ça de ne pas avoir eu l'idée de prendre un tazer Areum. C'est difficile de maintenir le rythme et elle les entend déjà en train de gueuler. Ils ne sont pas très loin. Ils ne sont pas très loin, qu'est-ce qu'elle va bien pouvoir faire ? Sa main libre appuie sur le mur le plus proche histoire de se repérer un peu. Elle ne s'est pas éloignée de la route qu'elle avait l'habitude de prendre jusqu'ici alors ça devrait aller. Ça devrait aller n'est-ce pas ? Son coeur s'arrête quand elle entend le bruit d'une voiture s'arrêter et quelques secondes plus tard la main de quelqu'un se refermer autour de son poignet. Elle tente de le repousser mais il tire alors encore plus fort et ses frêles poignets ne rivaliseront pas. Malgré tout, ça ne l'empêche pas de tenter de se défendre, même si le résultat est le même, elle se retrouve dans la voiture. Au moment où elle tente d'ouvrir la porte, c'est fichu, elle est déjà verrouillée. Elle fouille alors dans son sac dans le but de trouver son portable mais elle constate simplement que ses clés ne sont plus là. Non non non, ses clés, elle ne peut pas partir sans ses clés. Elle tente de forcer le passage en appuyant avec un peu plus de force sur la poignée de la porte mais ça ne marche pas et alors la porte côté conducteur se ferme.


Elle mord doucement sa lèvre inférieure, s'empêchant de pleurer et attachant alors sa ceinture. En entendant cette voix masculine, et n'entendant plus ces autres voix, elle est un peu plus rassurée. Elle reprend son souffle doucement et tente de se calmer mais ce n'est pas possible et ses larmes se mettent alors à couler bien qu'elle n'en ai pas conscience. Quand il parle d'accélérer elle repense à ses clés et sans prévenir, son poing frappe sur l'épaule du styliste une fois ;


Areum - Espèce de ... Tu penses vraiment m'avoir aidé ? Je viens de perdre mes clés, ils m'ont prit mes clés ! Elle dit sans pour autant s'arrêter de le frapper Arrête toi... Si tu ne veux pas sortir pour les récupérer, laisse moi sortir et arrête toi ! sa voix se brise alors sur cette dernière phrase


Elle ne s'inquiète pas pour ses soeurs qui pourront aller chez la voisine tandis qu'elle passera la nuit à l'hôtel mais... Il faut quand même qu'elle les récupère, elle ne tient pas à voir son appartement retourné en rentrant ou alors pire, les revoir mais dans son appartement. Daesan est petit, si petit qu'on y recroise des personnes qu'on pensait avoir rayé de notre vie. Elle sèche ses larmes du revers de la main mais elles reviennent à la chargent. La voiture est si loin maintenant qu'il serait naïf de croire qu'ils les attendent patiemment au coin de la rue pour lui rendre les clés. Elle détache sa ceinture et croise alors les bras en tournant la tête vers sa fenêtre. C'est difficile de s'arrêter de pleurer dans ces moments là, elle pensait ne plus être capable de pleurer mais dans ces larmes il y a tous les sentiments accumulés depuis les dix derniers mois. Elle se retourne vers lui et passe à nouveau le revers de sa main sur son visage avant de lui dire ;


Areum - Tu t'en fiches probablement, tu t'en fiches totalement mais, j'ai deux soeurs qui attendent probablement devant la porte à l'heure qu'il est. Une d'entre elle est sous ma responsabilité. Je dois ... Si ces personnes savent où j'habite et s'il arrive quelque chose à mes soeurs, comment je vais faire pour vivre hn ? Et puis je pensais que tu te fichais complètement de moi, qu'est-ce que ça peut te faire si je meurs ce soir ou un autre soir hn ? Laisse moi sortir. Laisse moi sortir !






© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pseudo : jou souis trop fruity, alors appelle-moi mangue.
Messages : 16
Date d'inscription : 25/11/2013
DC : yoon nae gi & byeol jaxen. (ouaaai, troisième et dernier compte powa.)
Avatar : le plus sexy ; lee min ho.



Localisation : en quoi cela t'avancerait-il dans la vie ?
Métier / Etudes : je suis styliste.

MessageSujet: Re: What ? She is a half-blind ? + areum&haeji.   Lun 9 Déc - 19:42


What ? She is a half-blind ?
AVEC PSEUDO DU JOUEUR

Je n'en reviens toujours pas. A moitié aveugle ? Cela ne devrait pas m'affecter, je devrais m'en foutre complètement ; comme j'en ai l'habitude. Mais cette gamine à besoin d'aide, sûrement et je ne vais pas la laisser comme ça. Même moi, je ne suis pas aussi salaud que ça. Pourtant, je le devrais. Mais non. Je fais donc demi tour, ignorant les klaxons qui retentissent pour me prouver que je suis un fou dangereux en faisant cela. Mais je m'en fous complètement de leurs insultes et de leurs mauvais regards. Comme si leur façon de pensée m'importait. Jamais de la vie. Je m'arrête à quelques mètres de la jeune femme avant de sortir de ma voiture en vitesse, attrapant son poignet pour la forcer à rentrer dans ma voiture. Le pire, c'est qu'elle tente de me repousser alors que je l'aide. Quelle sa-, bref. N'oublions pas qu'elle ne voit presque rien et qu'elle ne m'a peut-être pas reconnu. Je referme la porte à clef après l'avoir forcée à s'asseoir sur le siège. Ses assaillants se mettent à hurler et je soupire longuement avant de rentrer à l'intérieur de ma voiture, à mon tour. Je démarre en vitesse avant de donner un grand coup d'accélérateur. Je ne la connais que depuis ce matin et elle me saoule déjà, cette nana. Je la regarde attacher sa ceinture tout en gardant un œil sur la route. Je vois bien qu'elle est sur le point de pleurer, mais il est hors de question que je lui dise quoi que ce soit de sympathique, pas maintenant. Pas après toutes les insultes qu'elle m'a balancé dans la tronche. Elle me frappe l'épaule une fois et je remarque alors qu'elle pleure pour de bon. Merde, quoi. C'est moi le fautif dans cette histoire ? Pourquoi est-ce qu'elle remet tout sur mon dos ? Genre, c'est d'ma faute s'il a perdu ses clefs. Je tente de conduire normalement tandis qu'elle me frappe encore. Mais qu'elle arrête bordel. Je soupire longuement, serrant le guidon un peu plus fort entre mes doigts. « Mais tu vas la fermer oui ?! Je t'ai pas aidé peut-être ? T'aurais préféré de faire prendre contre un mur par plus de quatre gars différents ? T'aurais supporté ça ? Ça ne t'aurait pas détruit ? Arrête de faire la grande fille qui n'a peur de rien. Si j'serai pas venue te chercher, tu serais en train de faire violer à l'heure qu'il est. Tu veux aller récupérer tes clefs ? Si tu y vas toute seule, t'es morte. Si j'viens avec toi, on est mort tous les deux. J'veux pas prendre le risque. » Dis-je tout en continuant de rouler, évitant au passage de foncer dans quelqu'un à cause de la colère. Elle m'énerve, a toujours se plaindre, là.

Je l'entends détacher sa ceinture, mais je ne bouge pas, continuant de garder toute ma concentration sur la route. Je l'écoute parler, fronçant les sourcils. Mais elle me saoule vraiment, cette meuf ! Bordel. Comme si j'avais que ça à faire d'aller m'occuper de deux autres gamines qui ne savent que faire de leur vie. Comme si j'avais besoin de ça avec tout le boulot que j'ai à faire. Je soupire longuement avant de m'arrêter brusquement. J'ai quand même failli louper un feu rouge, là, à cause de ses conneries. « MAIS ARRÊTE DE GUEULER MERDE ! Je vais t'y amener, chercher tes sœurs. Et si tu flippes autant à l'idée de les voir rentrer chez toi, j'vais faire venir à serrurier de suite pour qu'il change ta serrure, comme ça t'arrêtera de me faire chier. Tu voulais que je te laisse crever, vraiment ? Même si j'aurais dû me battre contre eux, je serais venu t'aider. Je n'suis pas aussi soumis et peureux que les autres. Les gens sont cons. Ils ont peur d'avoir des problèmes alors ils ferment leur gueule et font semblant de ne rien voir. Je ne suis pas comme eux. Du moins, ça dépend pour quoi. » Dis-je tout en tournant à droite après le feu rouge. Je continue de rouler jusqu'à un parking où je me garde pour m'arrêter quelques secondes, passant une main dans mes cheveux. « Bon, hmm … Areum, c'est ça ? Donne-moi ton adresse, je vais t'y emmener. Et commence pas à faire ta gamine capricieuse. Tu me saoules déjà assez comme ça. » Dis-je tout en lui donnant une légère tape sur la tête. « Et ne t'avises pas de reposer une seule fois tes p'tits poings sur moi. C'est pas parce que t'es en mode stresser que tu dois me frapper. J't'ai rien fait à c'que je sache. C'est toi qui m'a agressé au boulot, toi qui courait pour échapper à des fous furieux, alors j'crois que tu pourrais te retenir de me frapper à nouveau, hn ? » Je lui dis tout en fronçant le nez, allumant mon gps en attendant qu'elle me donne son adresse. Bien-sûr. Je ne compte pas l'abandonner dans la rue, comme ça.  

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pseudo : Mi
Messages : 20
Date d'inscription : 25/11/2013
DC : first
Avatar : Im Yoona


MessageSujet: Re: What ? She is a half-blind ? + areum&haeji.   Ven 20 Déc - 19:21


나쁜 사람




Elle se mord la lèvre inférieure pour éviter de dire d'avantage de bêtises. Elle n'aime pas perdre le contrôle mais c'est justement ce qui est en train de se produire. Passant une main dans ses cheveux, elle se redresse alors pour se tourner du côté de sa fenêtre. Elle est fatiguée de se retrouver là avec lui, fatiguée de cette vie de malade. Elle est fatiguée simplement. Et la soudaine bravoure du styliste totalement en contradiction avec son discours tenu précédemment ne manque pas de laisser quelques secondes un sourire triste se dessiner sur ses lèvres. Comme quoi, il peut être drôle quand il veut, elle pense sans vraiment penser. Passant le revers de sa main au niveau de ses joues elle ignore totalement les paroles du jeune homme et plonge une main dans son sac pour récupérer son portable. Elle connait les touches par coeur et ne tarde pas avant de composer le numéro de téléphone de sa soeur tout en éclaircissant sa voix avant de répondre ;


Areum - Oui, c'est moi... Hm, hochement de la tête tout va bien ne t'en fais pas... Je suis juste un peu fatiguée hn. Est-ce que vous pouvez dormir chez la voisine pour ce soir ? ... Arrête de te plaindre et fais ce que je te dis s'il te plait... Oui oui, je vais bien. J'irai dormir à l'hôtel hn... Oui... Oui, bonne nuit...


Elle raccroche finalement et passe un moment à regarder l'écran de son portable, jusqu'à ce que celui-ci s'éteigne finalement. Elle secoue doucement la tête et repose alors son attention sur Hae Ji. Elle n'arrive pas vraiment à voir les traits de son visage dans cette semi obscurité, alors bien entendu, elle le regarde un peu plus que nécessaire. Et petit à petit alors, les traits se dessinent. Tout a son image, elle pense silencieusement alors qu'elle appuie son menton au niveau de ses mains. Est-ce que vous croyez au contraire du coup de foudre au premier coup d'oeil ? Le total opposé, c'est tout à fait ça. Elle murmure alors calmement ;


Areum - Il n'y a pas de serruriers ouvert à cette heure-ci... Tu devrais le savoir... Elle marque une pause avant d'ajouter Pourquoi tu fais ça ? Pourquoi je me retrouve dans ta voiture..Pourquoi... Juste, pourquoi tu fais ça ? Si tu pense que je vais être plus sympathique avec toi, alors tu te mets le doigts dans l'oeil hn... Après tout, tu es bien celui qui a dit un peu plus tôt que les mannequins étaient insignifiantes de façon détournée.. Mais tu ne sais même pas à quel calvaire ressemble la vie d'un mannequin pendant vingt quatre heures... Elle rit doucement avant d'ajouter Je ne sais pas pour toi mais moi je trouve ça tristement drôle... Elle profite du moment d’inattention du styliste pour ouvrir la portière de son côté et sortir


Elle marche tranquillement le long de la route et ne remarque pas la voiture qui s'arrête alors brusquement. Ca ne l'empêche pas de marcher jusqu'au niveau du grillage. Ses doigts s'y aggripent doucement et sans s'en rendre compte, les larmes reviennent. Elle va finir par tomber malade... Fermant doucement les yeux, la jeune femme respire calmement même si son corps tremble un peu.



© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pseudo : jou souis trop fruity, alors appelle-moi mangue.
Messages : 16
Date d'inscription : 25/11/2013
DC : yoon nae gi & byeol jaxen. (ouaaai, troisième et dernier compte powa.)
Avatar : le plus sexy ; lee min ho.



Localisation : en quoi cela t'avancerait-il dans la vie ?
Métier / Etudes : je suis styliste.

MessageSujet: Re: What ? She is a half-blind ? + areum&haeji.   Lun 30 Déc - 18:10


What ? She is a half-blind ?
areum & hae ji.

Pourquoi est-ce qu'elle parle toute se- ah. Elle est au téléphone. Allez chez la voisine ? Et elle croit que ça va les protéger ? S'ils savent où elle habite, ils savent qui vit avec elle, non ? Enfin, moi j'pense comme ça. Mais je préfère ne pas lui dire cette pensée, qui sait. Elle pourrait avoir encore plus peur que maintenant et ce n'est pas ce que je recherche. Pourtant, en temps normal, j'aurais tout fait pour faire stresser encore plus la personne à côté de moi, mais là, non. C'est plus fort que moi et je ne comprends même pas pourquoi. Sûrement parce qu'elle est à moitié aveugle ? Genre, ce serait une sorte de pitié ? Non. Je n'ai pitié de personne alors .. Rah. J'comprends pas. Et maintenant qu'elle a terminé de prévenir ses sœurs, faut qu'elle me fixe avec un regard vide. Sait-elle à quel point son regard est sans expression ou … ? C'est vraiment flippant. Pas de serruriers ? Pour qui elle me prend ? Pour le premier plouc sortie d'une agence de mannequin ? Je ne suis pas n'importe qui, quand même. Si je demande quelque chose, je l'ai et c'est tout. Je serre les poings en l'entendant parler. Qu'elle arrête avec ses pourquoi, mais non plus je sais pas. J'en sais rien. Je ne me comprends même pas moi-même alors comment je pourrais répondre à ses fichues questions ? Merde. Elle me tape vraiment sur le système. Et j'm'en fous qu'elle soit plus sympathique avec moi ou non. Elle n'est rien pour moi. Elle n'est qu'un insecte que je devrais mépriser. Rien de plus. Le calvaire des mannequins ? Et celui des stylistes qui se démènent le cul pour trouver de nouveaux vêtements pour l'agence ? Et le mien dans tout ça ? Ce putain de clavaire quand les gens me regardent de haut simplement parce que je suis « le fils de ». Comme si être le fils de mon père pouvait m'amener la gloire. Bien-sûr que non. Je trime autant que les autres, si ce n'est plus. A dessiner, à tester les vêtements, à réfléchir pendant des heures aux couleurs d'une simple robe pour que des gamines de seize ans, capricieuses et égoïstes se l'arrachent dans les magasins en gueulant sur tout ce qui bouge ? Ce monde est insignifiant. Superficiel. Et bien-sûr, j'en fais partie. Je peux paraître superficiel. Je le suis sûrement. Mais je m'en contre fiche totalement. Et merde. Comment elle a fait pour ouvrir la portière ? « Eeeeh ! » Lâche-je avant de me décrocher en vitesse pour sortir de ma voiture et la rejoindre en courant. Cette idiote a failli se faire écraser. Et la conductrice me gueule dessus. Genre. C'est d'ma faute peut-être ; si cette gamine a des tendances psychotique ? Non. Je ne la connaissais même pas quand je me suis levé ce matin et voilà qu'elle bousille ma journée. Aish. Je vais finir par haïr les femmes, moi. Je m'arrête brusquement en la voyant pleurer. Elle tremble et je reste éloigné d'elle, la fixant d'un air choqué. Je passe une main dans mes cheveux avant de soupirer d'exaspération, m'approchant finalement d'elle pour poser une main sur son épaule droite et ainsi la tourner vers moi. J’ébouriffe ses cheveux et m'insulte de tous les noms intérieurement. Te montre pas sympathique Hae Ji. C'est complètement stupide tout ça. « Allez, arrête de te morfondre sur ton sort. On va remonter dans ma voiture, tu vas me dire où t'habites, je vais appeler un serrurier qui va se faire un plaisir de ramener son cul jusque chez toi et ton problème sera régler. Et demain, quand on se croisera, on se parlera comme si je ne t'avais pas aidé. Comme si ce qu'il s'est passé depuis qu'on a quitté l'agence n'a jamais existé. Parce que je ne compte pas me montrer gentil avec toi, simplement parce que tu es presque non voyante ou je ne sais quoi d'autre. T'as pas besoin de ma pitié. Alors, laisse-moi juste t'aider pour cette fois. J'sais c'que c'est que d'être dans la merde, et j'crois pas que tu sois en état pour t'aider toute seule. » Dis-je avant prendre son bras droit entre mes doigts pour la tirer le long de la route, faisant le chemin inverse pour la ramener jusqu'à ma voiture. J'ouvre ensuite la portière côté passager. « Allez, monte. »  

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: What ? She is a half-blind ? + areum&haeji.   

Revenir en haut Aller en bas
 

What ? She is a half-blind ? + areum&haeji.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Half penny 1907
» [Raï] - Half-track M3A1
» Projet photo : La Diagonale du Vide par le collectif Blind
» recherche documentation sur le half track M2a2 105MM (T19)
» Démonter la mitrailleuse d'un Half track

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
life in daesan :: 
daesan
 :: Gwanjong :: Entreprises et industries
-