AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
joyeux noël ♥️

Partagez | .
 

 Crazy night, dance all night !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Crazy night, dance all night !   Mer 6 Nov - 15:11

Tonight is our night, baby.
- « Aich ! J'en ai marre tu piges ? Toujours les mêmes choses, tout le temps, rien de nouveau, et en plus mon argent qui descend à vue d’œil.. Bientôt je serais sur la paille t'sais. »

Exaspéré, je grattai de nouveau nerveusement les cordes de ma guitare en tournant la tête pour souffler mon mécontentement, avant de taper sur le bois vernis doucement dans le but d'apaiser ma colère par une piètre mélodie. Puis je me saisi de nouveau de ma canette de bière à moitié vide posée plus loin afin de la dépouiller d'une gorgée supplémentaire, afin de porter mon regard sur Soo hee encore une fois. Nous nous connaissons depuis longtemps puisque je fréquentais sa jeune sœur il y a quelques années, et depuis que nous nous sommes retrouvés à Daesan il arrive que nous nous revoyons, bien que rarement. J'ignore complètement sur quoi est fondée notre relation(*) ni même s'il y a un quelconque fondement, mais je sais que bien souvent lorsque le besoin de parler se fait sentir c'est son numéro que je compose par automatisme. Sans doute parce que c'est une Beom ? Je grognai de nouveau, me frottant la nuque et recommençai à flirter avec les cordes. Mon soucis cette fois ? L'argent. Je sentais que je ne tarderai pas à finir fauché, totalement à sec, parce que je dépensais plus que je ne gagnais, parce que mes concerts de rue ne me couvraient plus le moins du monde. Je lui avais simplement demandé de me retrouver ici, dans ce petit parc isolé, pour lui raconter mes problèmes en buvant un coup comme la plupart du temps, d'où le pack de bière posé à côté. Puis conscient que je ne parlais que de moi, je posai ma guitare à plat sur mes genoux et fit un effort surhumain pour dériver la conversation de moi à elle :

- « Et.. Et toi ça va ? Tout va comme tu veux ? » Un léger remord dans ma voix, et de la colère aussi : comment pouvait-elle aller bien quand ce n'était pas mon cas ?

(*) Comme on a pas encore établi de lien précis... xD

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Pseudo : eden / black leather
Messages : 94
Date d'inscription : 31/10/2013
DC : do jun seo ♥
Avatar : zuny (ladies' code)



Métier / Etudes : je n'ai pas eu l'occasion de faire des études, je n'ai pas de travail.



MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Mer 6 Nov - 18:35

i'm a very very bad girl

« Aich ! J'en ai marre tu piges ? Toujours les mêmes choses, tout le temps, rien de nouveau, et en plus mon argent qui descend à vue d’œil.. Bientôt je serais sur la paille t'sais. » Elle hochait distraitement la tête pour qu'il sache qu'elle l'écoutait. La dèche, ça, elle connaissait, autant que lui sûrement. Avec un bébé à charge, elle sans travail parce qu'elle devait s'en occuper, et pour seule source de revenus un grand frère ex-taulard qui travaillait dans elle ne savait pas quoi, tout les trois ne roulaient vraiment pas sur l'or. Et ça l'entraînait tellement vers le bas. Et ça l'incitait en plus à aller plus bas encore. Plus bas, toujours plus bas. Et elle venait pourtant de haut. Elle si pure, si délicate, elle se changeait peu à peu. Parce qu'elle ne plaisait pas à être si sage. Parce qu'elle savait que son frère avait du mal à rester avec elle parce qu'il avait l'impression de salir sa perfection avec son passé criminel. Mais elle, elle voulait vraiment juste qu'il la salisse, qu'il fasse d'elle ce qu'il voulait - même si peut être il ne voulait pas faire ce qu'elle souhaitait qu'il lui fasse... - Alors elle se rendait mauvaise, elle jouait les bad girl pour qu'il sache qu'elle avait évolué. Et elle faisait les pires conneries du monde, celles qu'on faisait lorsqu'on était adolescent, quand on voulait découvrir le monde. Et à maintenant 22 ans, elle découvrait enfin ce qu'était le monde. « ... comme tu veux ? » Elle sortit de ses rêveries avec la soudaine question, se tournant vers lui avec un doux sourire.
    « oui, bien sûr, comme toujours. »
Et on ne changeait pas les bonnes habitudes, elle faisait toujours attention à ne pas inquiéter les gens, à ne pas trop se mettre en avant. Elle baissa un peu la tête, fixant le sol quelques instants avant de se retourner vers lui pour lui demander :
    « tu me passes un peu d'alcool ? »
Formulation maladroite, mais ce n'était pas comme si elle avait l'habitude de faire de telles demandes. Elle tendait ses deux mains en avant comme un enfant, avant de se ressaisir et de lui voler sa canette pour boire après lui. Il fallait parfois un peu se forcer pour changer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Mer 6 Nov - 18:47

Who run the world ?
Evidemment que tout allait pour le mieux pour elle, tout allait toujours bien pour elle. Une ange planant dans le ciel, si haut, aux côtés du soleil, alors que j'étais le verre de terre qui rampait pour échapper à la pression de la vie. C'était la sensation qu'elle me donnait à chaque fois, chaque fois que je posais les yeux sur elle. Je tapai de nouveau distraitement sur ma guitare en pestant, la laissant voler ma canette en masquant mon étonnement. Il était rare qu'elle agisse ainsi, et généralement lorsqu'elle le faisait, la soirée était toujours divertissante car elle avait une idée en tête. Je retrouvai vite le sourire : elle était sans doute la personne que je connaissais le moins, mais elle était aussi celle qui me surprenait agréablement à chaque fois. Je croisai les jambes et posai mes mains à plat sur le bois vernis de mon instrument, vrillant mon regard fier dans le sien en essayant de capter son attention. Il me fallut bien peu de temps pour esquisser un grand sourire et la gratifier d'un clin d’œil.

- « T'as une idée en tête toi nan ? » Je savais qu'elle avouait rarement aussi directement ce qu'elle prévoyait, j'abandonnais donc le sujet pour le moment pour lui envoyer une canette intacte et pleine. « Prend plutôt ça. » Ainsi je pus reprendre la mienne et la terminer comme il se doit en quelques gorgées, avant de m'essuyer le coin des lèvres du dos de la main. « Roar ! Tonight j'suis prêt à faire des folies bébé ! » Je savais qu'elle n'était pas la petit perle blanche qu'elle paraissait, et je lui tendais une perche pour savoir où elle comptait nous emmener ce soir.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Pseudo : eden / black leather
Messages : 94
Date d'inscription : 31/10/2013
DC : do jun seo ♥
Avatar : zuny (ladies' code)



Métier / Etudes : je n'ai pas eu l'occasion de faire des études, je n'ai pas de travail.



MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Mer 6 Nov - 19:01

it might BE our last chance

« T'as une idée en tête toi nan ? » Une idée en tête ? Pas vraiment en fait... enfin si, mais elle ne savait pas vraiment si c'était une bonne idée, parce qu'elle connaissait mieux que quiconque les conséquences de cet acte. Ah. Essayer d'être mauvais, c'était dur. Parce qu'elle ne cessait de penser aux conséquences, à ce qui pourrait arriver après et toutes ces mauvaises choses. Et... elle n'aimait vraiment pas être punie. Une canette arriva en plein sur elle, et elle paniqua, essayant de l'attraper au vol, mais elle finit pas atterrir sur le sol. Elle fit une petite moue déçue en la ramassant, et lorsqu'elle l'ouvrit, elle eut la joie de se prendre une bonne giclée de bière. Des folies ? Était-il vraiment prêt à faire toutes les folies possible ? Alors, hésitante, elle lui demanda :
    « j'ai bien une idée en tête... »
Elle lui fit un petit sourire d'enfant, le genre de sourire qui était si rempli d'innocence qu'il en devenait carrément louche. Elle prit une petite gorgée de la bière qu'il venait de lui donner, avant d'essayer de l’imiter en laissant couler plus généreusement la bière dans sa bouche, en laissant couler sur les coins de ses lèvres. Elle laissa un instant de suspens, et rajouta l'air de rien :
    « mais la question, c'est jusqu'à où t'es prêt à aller. »



Dernière édition par Beom Soo Hee le Mer 6 Nov - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Mer 6 Nov - 19:11

Tonight such a beautiful night
C'est presque avec une curiosité débordante que je la regardais faire, avant de m'esclaffer généreusement face à sa piètre imitation. Je ne sais pas réellement de quoi j'avais l'air en buvant, mais lorsqu'elle m'imitait, elle ressemblait à une ivrogne ! Non j'ai jamais pensé que cette image pouvait être mon reflet, jamais, j'ai toujours la classe moi. Malgré tout il s'est révélé qu'elle avait bien une idée en tête, et ça, ça m'intéressait. Puis de toute façon, si les choses tournaient mal, je pouvais toujours jouer le rôle du pauvre dongsaeng traîné là de force, je suis bon comédien. Et nous n'étions malgré tout pas assez proche pour nous soutenir mutuellement en cas de situation extrême, n'est-ce pas ? Dans ce cas je pouvais bien aller au bout du monde.

- « Ais-je l'air d'avoir des limites ? » Sourire confiant, ton arrogant, c'était certain que je ressemblais à celui qui foutait la merde et s'en sortait toujours royalement. C'était le cas en fait. Je saisis une nouvelle canette et la décapsulai sans pour autant y toucher, la reposant presque aussitôt pour reprendre ma guitare en mains et gratter les cordes de nouveau. - « Give it up give it up. There ain't no one here. Give it up give it up. It's our only way. » J'avais des soucis d'argent, et chanter m'aidait à oublier. D'autant plus que les paroles n'étaient pas choisies au hasard. Où allons-nous, ce soir ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Pseudo : eden / black leather
Messages : 94
Date d'inscription : 31/10/2013
DC : do jun seo ♥
Avatar : zuny (ladies' code)



Métier / Etudes : je n'ai pas eu l'occasion de faire des études, je n'ai pas de travail.



MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Mer 6 Nov - 19:24

Tonight such a beautiful night

Le petit sourire joueur qu'elle s'était entraînée à faire courba ses lèvres. Elle ne lui dirait rien, pour l'instant. Elle lui annoncera seulement son idée lorsqu'il sera bien trop tard pour changer d'avis et retourner en arrière. Elle avait envie de faire quelque chose de mauvais, quelque chose qu'elle ait fait qu'elle pourrait regretter sur son lit de mort, n'ayant pas envie de regretter des choses qu'elle n'avait pas eu l'occasion de faire. Elle posa sa bière, et se leva dans un presque bond gracieux, s’époussetant et lissant les plis imaginaires de son haut. Elle le regarda un moment. Il était toujours assis. Qu'est ce qu'il attendait pour se lever lui aussi ?
    « aller debout, je t'emmène quelque part. »
Elle avait un sourire confiant sur le coin de la bouche, même si au fond d'elle, elle était juste paniquée comme si quelqu'un venait de lui poser un fusil sur la tempe. Elle ne savait pas dans quoi elle s'entraînait. Elle savait que c'était mal. Des gens allaient lui en vouloir, à elle, la fille si gentille, la fille pour qui l'expression trop bonne trop conne avait été créée, la fille qui avait un petit garçon d'un peu plus de 2 ans à sa charge. Mais elle ne devait pas reculer. Elle devait se prouver qu'elle pouvait cesser d'être insignifiante.
    « dépêche toi, et sois discret ! »
Elle l'entraîna avec elle dans les rues sombres, et s'arrêta net au bout de la rue où son but était. Elle leva son bras pour lui montrer le gros bâtiment face à eux.
    « la banque, on va la braquer » chuchota-t-elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Mer 6 Nov - 19:33

Very bad blague
Je pestai un peu pour me lever, comme toujours, mais ne tardai pas à le faire, dévoré par la curiosité. Qu'avait-elle en tête. Cette ange comptait-elle vraiment se brûler les ailes et chuter ? Puisqu'à la façon dont tournaient les choses, je me doutais qu'elle ne s'apprêtait pas à faire quelque chose de bénin. Je me massai la nuque, rangeai ma guitare dans son étui et la remis sur mon dos pour pouvoir déambuler à ses côtés, ma canette ouverte dans ma main gauche. Son sourire confiant m'intriguait, mais était communicatif, si bien que mon bras droit trouva sa place autour de ses épaules alors que ma bouille enfantine se teintait d'intérêt.

- « Je suis toujours discret, tu crois quoi ? Tu parles au grand Jang Ho là ! »

Plus discret tu meurs, vu que je venais de le crier sous les fenêtres. J'enfonçais ma tête dans mon cou en ricanant mon malaise quelques secondes avant de tourner la tête vers la banque devant laquelle elle s'était arrêtée. La banque on va la braquer. Evidemment. J'éclatais de rire et, de ma main tenant la canette, pointait le bâtiment en souriant.

- « Aigoo t'es trop mignonne. Trooop mignonne. Bien sûr, pourquoi pas.. Nan t'es sérieuse là ? Fiou, vient plutôt boire un verre, j'te le paye. » Sa farce était amusante, mais trop peu crédible. Soo Hee, braquer une banque ? Ouais et les pingouins boivent le thé aussi ? Je soupirai et attendis qu'elle se décide à faire demi-tour.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Pseudo : eden / black leather
Messages : 94
Date d'inscription : 31/10/2013
DC : do jun seo ♥
Avatar : zuny (ladies' code)



Métier / Etudes : je n'ai pas eu l'occasion de faire des études, je n'ai pas de travail.



MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Mer 6 Nov - 19:44

i'm a signle lady

Elle allait se vexer. Vraiment. Elle allait se fâcher, et bouder, et il pourrait être sûr de ne plus la voir pendant un long moment. Bon. Il s'en foutrait sûrement parce qu'ils étaient assez loin d'être les meilleurs amis du monde, mais il ne pourrait plus se plaindre au creux de son oreille attentive et il ne pourra plus pleurer sur sa douce épaule. Il était bien loin d'être discret. Alors qu'elle lui avait demandé. Encore une fois son passé immaculé la rattrapait, et on ne la prenait pas au sérieux, et malheureusement, elle avait peur que même en s'énervant, elle ne paraisse pas plus crédible. Elle se mit sur la pointe des pieds, et posa sa main sur la bouche de Jong Ho pour qu'il se taise une bonne fois pour toute. Et, tout en essayant de paraître effrayante, elle lui marmonna :

    « je t'ai dis d'être discret ! »
Ses sourcils étaient froncés, les traits de son visage perdaient peu à peu leur douceur. Il se moquait d'elle, la traitait comme un enfant alors qu'entre les deux, c'était bien elle la plus âgée ! Elle reposa ses pieds à plat, et fit quelques pas en arrière, croisant ses bras sous sa poitrine. Elle jeta un œil à la banque, et décida de le provoquer à tout.

    « tu m'avais dis que tu n'avais aucune limite... je suis déçue... »
Elle fit une moue triste, et fit à nouveau quelques pas en avant, disposant son corps à seulement quelques centimètres du sien, continuant gentiment sa provocation en espérant que cela fasse effet.

    « on dirait que tu as peur... mais tant pis, j'irais sans toi ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Mer 6 Nov - 19:57

Oh... Those summer nights
C'était une bonne blague mais bien peu crédible. Beom Soo Hee qui menaçait de braquer une banque pouvait faire son petit effet hilarant en soirée, je suis sûr qu'en racontant ça à quiconque la connaissait, je détendrais l'atmosphère et prendrait la place du comique. Non vraiment, quelque chose clochait, ce n'était pas son genre, et même avec ses sourcils froncé et son air se voulant sérieux, je pouvait m'attendre à chaque seconde à ce qu'elle éclate de rire à son tour. Malgré tout, au fil des secondes, une étrange atmosphère prit place, si bien qu'à notre proximité je ne pus que déglutir nerveusement sans me départir de mon sourire amusé, seule arme qu'il me restait pour paraître moi même. Paralysé sur place devant sa confiance soudaine et totalement inattendue, je restai quelques secondes les bras ballants avant de reprendre mon assurance : je ne me laissais pas rabaisser ainsi. Et puis si c'était une blague, autant aller jusqu'au bout, jusqu'à ce qu'elle avoue enfin que  c'en fut une. Je la repoussai alors d'une faible pression sur son épaule en mimant l'offusqué.

- « Aiiiiiich.. Pour qui tu te prends pour t'approcher de mon superbe corps comme ça ? T'es pas VIP à ce que je sache. » Je passai mes bras autour de mon corps comme pour m'auto-protéger dans un air de sainte-nitouche. « Evidemment que je le ferais, je suis pas trouillard moi. » Je repassai d'ailleurs mon bras autour de ses épaules pour reprendre la route, avançant de quelques pas, et m'arrêtai juste devant le seuil de la banque, ayant retrouvé mon large sourire joueur. Puis je pinçai les joues de Soo Hee en la gratifiant de quelques cute par-ci par-là. « T'es vraiment marrante toi. Bon c'est bon tu l'as vue de près, on peut aller en boîte maintenant ? »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Pseudo : eden / black leather
Messages : 94
Date d'inscription : 31/10/2013
DC : do jun seo ♥
Avatar : zuny (ladies' code)



Métier / Etudes : je n'ai pas eu l'occasion de faire des études, je n'ai pas de travail.



MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Mer 6 Nov - 20:11

infect me with you love

Elle recula un peu, détachant son corps de l'autre, se rendant enfin compte de la proximité et de la situation. Elle ne s'approchait pas autant des garçons elle. Non. Elle respectait une distance de sécurité, un mètre, peu être un peu plus de deux. Elle n'était pas sa sœur. Elle n'écartait pas les jambes pour le premier venu, son vagin n'avait pas couvert les pénis de tout les garçons qu'elle avait rencontré dans sa vie. Elle était sage, elle était pure. A tel point qu'elle n'en avait même jamais vu de ses propres yeux. Elle enroula ses bras autour de son corps, cherchant à se protéger du froid, et observa le manège du jeune homme qui l'emmenait jusqu'à la banque, s'arrêtant juste devant la porte d'entrée. Elle allait lui demander pourquoi il n'entrait pas, pourquoi est ce qu'il attendait là en ne faisant rien, mais à sa phrase, elle comprit qu'il ne l'avait toujours pas pris au sérieux. Elle allait pleurer. Elle le sentait. Sa gorge commençait à se serrer, ses yeux commençaient à la piquer. Les larmes de rage, de tristesse, de désespoir montaient en elle. Elle en avait marre d'être prise pour une enfant. Et c'était bien pour ça qu'elle en venait à de telles extrémités. Alors, elle se rapprocha une nouvelle fois de lui, et lui chuchota sur un ton énervé et tremblant.
    « va te faire foutre, t'as qu'à partir si t'as pas le cran. »
Elle était furieuse. Sans un regard pour lui, elle attacha ses cheveux en un chignon haut qu'elle cacha sous sa capuche, et elle remonta la tirette de son gilet serré pour ne pas que les volants de son t-shirt aille partout. Elle avait écouté avec toute l'attention du monde les histoires de son frère, la façon dont il procédait pour braquer ces bijouteries. Elle espérait juste que ça marcherait pour les banques aussi.
    « c'était pour toi que je voulais voler ces sous, mais je les garderais. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Mer 6 Nov - 20:24

The man of your... Destiny !
Malgré tout la surprise se peignit vite sur mes traits face à sa réaction excessive. Les sanglots qu'on sentait dans sa voix, ceux qui lui enserraient la gorge et qui n'avaient pas lieu d'être pourtant eurent l'effet d'une décharge électrique dans mon corps et je sentis alors que j'aurais pu faire n'importe quoi pour qu'elle cesse de se comporter ainsi. C'était elle la plus âgée, mais pourtant je me suis toujours vu comme l'aîné de notre duo, je ne sais pourquoi, sans doute parce que sa blancheur étincelante rappelait celle de l'enfance ? Toute cette préparation, cette coiffure et ses vêtements mis en ordre.. Etait-ce vraiment une farce ? Si ce n'était pas le cas, étais-je réellement prêt à m'engager dans quelque chose qui serait susceptible de ruiner ma vie ? Si je terminais viré de mon école, voire pire, derrière les barreaux, lui pardonnerais-je ? Me le pardonnerais-je ? Mais une phrase de sa part me fit regagner toute ma confiance en moi, et d'une traite, en une trentaine de secondes, je vidais ma canette quasi-intacte -mauvaise idée- pour la jeter plus loin, remontant le zip de ma veste au maximum, me cachant derrière ma capuche à mon tour.

- « ... Pour moi ? » Alors mes problèmes financiers l'inquiétaient réellement ? Je ne pus m'empêcher d'esquisser  un petit sourire, touché, et passai pour la énième fois mon bras autour de ses épaules. Alors oui s'il le fallait j'irais braquer cette banque avec elle, comme ça, sur un coup de tête, car après tout je refusais de la laisser commettre une telle chose seule. Et puis.. Serait-elle capable de quelque chose sans moi ? J'en doutais fort. - « Explique comment tu comptes t'y prendre ? » En fait je crois que je ne réalisais pas vraiment ce que je comptais faire, faut dire que j'avais pas eu le temps d'y penser, c'était un peu comme un jeu.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Pseudo : eden / black leather
Messages : 94
Date d'inscription : 31/10/2013
DC : do jun seo ♥
Avatar : zuny (ladies' code)



Métier / Etudes : je n'ai pas eu l'occasion de faire des études, je n'ai pas de travail.



MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Mer 6 Nov - 20:35

who's laughing now

Comment s'y prendre ? Elle regarda un moment la bâtisse face à elle. Ce n'était pas une simple bijouterie. Il devait y avoir des milliers de sécurités différentes, elle se demandait même si rien qu'en touchant la porte une alarme se déclencherait. Elle avait la théorie, bien sûr. Elle savait techniquement comment crocheter une serrure, comment ouvrir une fenêtre de l'extérieur, la technique qu'il fallait pour escalader un mur... Mais la pratique, ça, elle ne l'avait absolument pas. Elle aurait du lui demander de faire des exercices, mais elle se doutait que son fabuleux grand frère n'approuverait sûrement pas ce qu'elle était en train de faire.
    « je sais pas encore »
Mais elle était certaine qu'elle allait finir par trouver, c'était sûr. Elle recula un peu, pour avoir un meilleur angle de vu. Des portes automatiques, pas de fenêtre qui s'ouvrait, ça allait être difficile s'ils ne voulaient pas de faire chopper.
    « dans les films ils pètent les vitres, mais ça déclenche l'alarme et j'ai pas trop envie de me faire chopper là... »
Aish... Elle avait des idées plein la tête, mais lorsqu'il s'agissait de le faire ça foirait... Elle fouilla un peu dans la poche de son gilet et en sortit un stylo. Elle s'approcha de la grille qui couvrait la porte et passa son bras au travers. Elle planta son stylo au milieu de la porte, et tenta de l'ouvrir comme ça. Mais ça ne marchait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Mer 6 Nov - 20:53

The man of your... Destiny !
Qui aurait pu prédire ce qui était alors sur le point de m'arriver ? Si on m'avait dit un jour que c'est aux côtés de Soo Hee que je m'apprêtais à faire la plus grande connerie de toute ma vie, celle qui allait me ruiner, j'aurais ris au nez de ces gens tout comme j'ai ris à celui de la Beom il y a quelques minutes. Mais voilà, la surprise passée et la réalisation de ce que nous nous apprêtions à faire toujours pas faite, je me tenais droit devant la bâtisse en réfléchissant à mille et une manières d'y entrer, frisant le plus improbable. On se ferait chopper à coups sûrs c'était certain. Je soupirais d'agacement face au comportement puéril de ma partenaire et la maudis un instant : elle m'entraînait là avec assurance avant de défaillir au dernier moment, ne sachant même pas comment s'y prendre ? Je frottai mes mains l'une contre l'autre en expirant un nuage de vapeur du à l'air frais, trépignant sur place. Je ne comptais pas rester ici toute ma vie. D'autant plus que si des gens nous voyaient là, on aurait l'air super suspects. En même temps on s'apprêtait juste un peu à braquer une.. QUOI ?! Attend on allait braquer une banque là, sérieusement, et nous foutre dans une merde pas possible ? Certes nous avions des problèmes d'argent mais c'était pas possible bon sang ! Je venais tout juste de tilter, et balançai un moment ma tête en arrière en maugréant avant de me redresser pour chopper le visage de ma partenaire de mes deux mains, m'assurant de vriller mon regard dans le sien.

- « Attend... T'es consciente au moins de ce que tu vas faire, de ce que ça va entraîner ? Si on se fait chopper, tu peux dire bye bye à ton fils, ton frère, ta p'tite famille, et bonjour aux barreaux ! T'es sûre que tu veux ça ?! Soo Hee réfléchit bon sang, ne vaut-il pas mieux bosser davantage, que commettre l'irréparable ? » Pour une fois dans ma vie je fis preuve de sérieux comme jamais. Toutefois, si elle se sentait prête à assumer toutes ces responsabilités, alors je ne pourrais que la suivre. J'ignore ce qui m'attache à elle, mais je ne pouvais simplement pas la laisser encourir tout ces risques toute seule.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Pseudo : eden / black leather
Messages : 94
Date d'inscription : 31/10/2013
DC : do jun seo ♥
Avatar : zuny (ladies' code)



Métier / Etudes : je n'ai pas eu l'occasion de faire des études, je n'ai pas de travail.



MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Mer 6 Nov - 21:06

do it like a dude

Petit à petit elle descendait le long de la porte, essayant d'entraîner le stylo avec elle pour créer une ouverture, aussi infime soit elle. Elle ne savait pas comment s'y prendre, elle s'en fichait en fait. Elle voulait juste entrer, entrer pour voir ce que ça faisait de ne pas être sage, de ne pas être respectable. Elle avait envie de faire quelque chose de mal, juste pour elle, juste pour arrêter elle-même de penser qu'elle était inutile, que si elle n'était simplement pas venue au monde rien n'aurait été différent.
    « c'est pas mon fils »
C'est tout ce qu'elle avait trouvé à lui dire, c'est tout ce qu'elle avait à justifier. Sa famille, cela faisait longtemps qu'elle ne voulait même plus en entendre parler, qu'elle avait tiré un trait sur ses deux sœurs et ses parents. Son frère, c'était peut être mieux pour eux deux qu'elle s'éloigne, qu'elle disparaisse, histoire de faire disparaître en même temps qu'elle les sentiments si impurs qu'elle éprouvait pour lui... mais qui s'occuperait de Dae Sun ? Elle se mordit la langue, avant de s'asseoir sur le sol, lâchant le stylo qui resta coincé.
    « maiiiiiiiiis »
Une plainte, comme celle d'un enfant. Un simple mot prononcé comme un caprice. Il avait raison. Elle ne pouvait pas risquer sa vie d'une façon aussi grosse, faire une bêtise pareille. Trop d'enjeu, trop de risques, et très peur de chance de réussir l'opération.
    « je voulais juste faire quelque chose qui me fasse sentir vivanteuuuuuuuuuuuh »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Mer 6 Nov - 21:39

The man of your... Destiny !
C'était tout ce qu'elle trouvait alors à répliquer, que ce n'était pas son fils ? C'était puéril mais, quelque part, c'était triste aussi. À qui était-il alors, cet enfant ? À une mère qui ne le reconnaissait pas, ou à un père qui n'assumait pas ? Je n'ai jamais vu SooHee avec un homme autre que son frère. Ceci dit le sujet n'était pas là. Alors qu'elle se laissait tomber au sol en s'appitoyant sur son sort, je comblais une fois de plus la distance pour m'accroupir à ses côtés. Je ne comprenais que trop bien son désir de se sentir vivante puisque c'est celui-là même qui façonnait ma vie, bien que plus raisonnablement. Je me tâtais encore. Entrer là et maintenant sans plans, sans préparations, équivalait à un échec simple et pur. Je lui offris donc un sourire se voulant réconfortant alors qu'il sous-entendait simplement la taquinerie.

- 《 aigoo aigooo... hey noona, faut éviter de jouer les grandes filles quand on sait pas le faire tu sais ? Tu n'es pas très crédible. 》

Je souhaitais juste qu'elle reprenne son aplomb quitte à me taper. Aish... est-elle vraiment la plus âgée de nous deux ? J'hésitai même un instant à me la jouer héros de drama et lui offrir ma veste mais il faisait bien trop froid pour ça. Chopper une bronchyte pour elle ? On était pas encore assez proches ! Ceci dit je lui tendis ma main pour l'aider à se relever et lui fit un rapide clin d'oeil.

- 《 roar ! Miss veut se sentir exister ? Je vais te montrer moi, je vais t'emmener en boite, tu vas te sentir vivre ! Puis quand on aura trouver comment faire on reviendra là, okay la none ? 》

Je tirais sur son bras pour la relever avant de tenter de l'entraîner faire le chemin inverse.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Pseudo : eden / black leather
Messages : 94
Date d'inscription : 31/10/2013
DC : do jun seo ♥
Avatar : zuny (ladies' code)



Métier / Etudes : je n'ai pas eu l'occasion de faire des études, je n'ai pas de travail.



MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Mer 6 Nov - 21:58

i want to break free

Capricieuse. Elle ne l'avait jamais vraiment été. Elle était toujours patiente, toujours docile. On lui disait non, et elle acceptait simplement, parce que c'était comme ça. Mais là. Elle détestait le fait de se voir refuser quelque chose. Elle détestait ne plus avoir la possibilité de faire quelque chose, parce qu'encore une fois elle était prisonnière. Certes, elle n'était pas derrière des barreaux, mais elle était enchaînée. Enchaînée à un enfant qui n'était même pas le sien à seulement 22 ans, enchaînée à un amour voué à un échec, enchaînée à une famille qui chaque jour la détruit un peu plus depuis sa naissance. Trop longtemps immaculée, elle trouvait maintenant les conséquences de son traitement. Sa propre tare, sa propre folie. Une moue boudeuse s'installait sur son visage alors qu'elle écoutait les paroles de Jang Ho, réalisant peu à peu qu'elle n'allait pas entrer dans la banque, qu'elle n'allait pas faire quelque chose de mal. Elle se sentit soudainement plus insipide qu'elle ne l'était avant. Mais quelque chose dans les paroles de Jang Ho fit tilt dans sa tête. Aller en boite ? Son visage s'illumina un instant. Elle n'y était jamais allée, elle n'avait jamais osé. Elle avait trop peur de tout ces gens qui lui étaient inconnus, et elle n'avait aucun ami, donc aucune personne avec qui y aller.
    « je suis pas une none !!!! »
Elle avait crié cela, outrée. Puis se décida à le suivre docilement jusque là où il voulait l'emmener, marmonnant dans sa barbe :
    « qu'est c'que tu peux en savoir si j'suis une none oupas.. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Jeu 7 Nov - 17:26

The man of your... Destiny !
Qu'il était amusant, distrayant, de la voir s'empourprer pour une broutille, s'énerver pour trois fois rien. ça avait, et a toujours, le don de me faire éclater de rire, et par conséquent d'accentuer sa colère j'en suis certain. D'un coup d'épaule, je remontai la guitare dans mon dos, nullement encombré par sa présence, et ébouriffai mes cheveux pour tenter de leur redonner leur air décoiffé simulé. Assez paradoxal. Malgré tout, une fois dans la rue mais dans le sens inverse, c'est avec familiarité que je passai mon bras autour de sa taille pour la rapprocher de moi, profitant de la différence de taille flagrante pour la noyer contre mon flan. Qu'importe si elle n'aimait pas, cette soirée était légèrement différente. Une proximité inhabituelle, un désir de rébellion pour sa part, nous pouvions bien finir ceci en boîte non ? Sans doute après tout que la curiosité me rongeait : voir une SooHee déchaînée faisait partie des choses qu'on ne voit qu'une fois dans sa vie.

- « Aiiish ! Yah, t'as pas l'air d'être une dévergondée pourtant ! Bien au contraire, je parie même que tu sais mêêêêêêêêême pas de quoi est fait un mec! »

Taquinerie accompagné d'un geste, ma main gauche frôlant l'air, un sourire béat collé aux lèvres. Je ne pris même pas soin de regarder la route, l'automatisme me poussait à ce carrefour non loin que j'empruntais tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Pseudo : eden / black leather
Messages : 94
Date d'inscription : 31/10/2013
DC : do jun seo ♥
Avatar : zuny (ladies' code)



Métier / Etudes : je n'ai pas eu l'occasion de faire des études, je n'ai pas de travail.



MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Jeu 7 Nov - 21:04

window

Elle avait envie de se cacher dans un trou de souris. Elle ne comprenait pas comment il pouvait lui parier d'une façon aussi relaxée qu'elle ne savait pas de quoi était fait un homme ! Et puis, c'était une question totalement débile. Bien sûr qu'elle savait de quoi était fait un homme ! Elle avait suivit les cours de biologie. Mais ce qu'elle savait aussi, c'est qu'il n'entendait pas la question de cette façon. Alors, passée la rougeur et la panique, elle lui marmonna :
    « on s'appelle pas tous soo jin... »
Elle ne savait pas si avec lui ce sujet était délicat. Elle savait ce que sa nymphomane de sœur avait fait à ce pauvre gars, elle pouvait compter exactement le nombre d'hommes avec lesquels elle avait fait la chose pendant qu'ils étaient en couple tout les deux. Ah ! Et tiens, est ce que cela comptait comme un dévergondage ? Elle avait presque assisté à une bonne cinquantaine de relations sexuelles diverses et variées (les cris de sa sœur étaient très précis et significatifs), après tout !
    « je suis très dévergondée contrairement à ce que tu peux penser ! et je vais te le prouver »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Jeu 7 Nov - 21:31

mauvaise pioche
De tous les sujets au monde qu'elle aurait pu aborder il avait fallu qu'elle jette son dévolu sur sa soeur, mon ex. Être le petit ami de cette fille là n'avait rien eu de très glorieux, ni même d'heureux puisqu'il semblerait que nous n'ayions pas la même conception du couple. Elle m'avait trompé je ne sais combien de fois mais je ne disais jamais rien, trop con pour, jusqu'au jour où ça a bien pété entre nous. Qui a jeté l'autre ? Allez savoir. Je ne sais plus. En tous les cas, autant est-il que le simple nom de sa soeur m'avait momentanément fait perdre le sourire et haussé les épaules : je gardais un mauvais souvenir de cette relation. Toutefois je ne pouvais que confirmer en soupirant brièvement.

- 《 c'est clair. Une chance quand même,  parce que ta frangine c'est un cas. 》

Se dire devergondée et le prouver etaient deux choses différentes mais ni l'une ni l'autre ne lui collait à la peau, si bien que c'en eu un effet comique. Je retrouvai mon sourire moqueur et tournai la tête vers elle, mon bras toujours au même endroit, ma voix chantonnant quelques paroles narquoises.

- 《 toi ? Roar noona ! J'ai hâte de voir ça. Alors qu'as-tu fais de plus fou ? Raconte tout à ton dongsaeng ! 》 même dans mes rêves les plus fous je ne la voyais même pas regarder de vidéo erotiques,  ce qui était à mes yeux le stade I, et c'est pourquoi il me tardait de savoir. Finalement la soirée prenait un tournant bien inattendu,  bien amusant.

( mega guillemets kom ma byt )
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Pseudo : eden / black leather
Messages : 94
Date d'inscription : 31/10/2013
DC : do jun seo ♥
Avatar : zuny (ladies' code)



Métier / Etudes : je n'ai pas eu l'occasion de faire des études, je n'ai pas de travail.



MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Jeu 7 Nov - 21:59

baby slow down

Qu'avait-elle fait de fou ? ... Elle avait beau cherché elle ne voyait rien de spécial qu'elle aurait pu faire dans sa vie. Enfin si, elle avait bien quelque chose qui pourrait foutrement bien casser son image de douce poupée, mais elle n'avait pas vraiment envie de lui dire qu'elle était éperdument et non réciproquement amoureuse de son criminel de frère aîné. Elle essayait de trouver un mensonge crédible, un truc qu'elle était potentiellement capable de faire, mais elle ne trouvait vraiment rien. Et elle n'était pas non plus bonne pour les mensonges et l'improvisation. Tellement fade et inutile. Elle tritura ses doigts, avant d'éviter la question, lui demandant avec un visage semblable à celui d'un enfant qu'on amenait au zoo.
    « dis ! on va dans quelle boite ? »
Pas qu'elle en connaissait une, mais c'était surtout pour qu'il pense à autre chose que son supposé dévergondage inexistant. Elle n'avait pas envie qu'il sache qu'elle n'était en vrai qu'un enfant alors qu'entre eux deux, c'était lui le plus jeune. Et puis elle était sa noona, il lui devait le respect ! Il devait arrêter de lui poser des questions aussi indiscrètes !
    « mais, je crois pas que j'ai une tenue adaptée »
Avec son classique jean bleu, ses petites basket et son gilet, elle n'avait vraiment pas l'air d'être une jeune femme se préparant à aller en boite, mais plutôt une simple adolescente se rendant chez sa meilleure amie pour passer la soirée à se goinfrer devant un bon film.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Ven 8 Nov - 18:24

mauvaise pioche
Quelle boîte ? Je ris, ou plutôt glousse discrètement après avoir tourné la tête pour lui éviter une gêne supplémentaire : elle ne devait pas sortir souvent puisque la première boîte qu'on croiserait sur le chemin, ou plutôt qui était à proximité à pied, était du genre connue. Toutefois j'estimais l'avoir assez taquinée. Pour le moment. Il fallait répartir ça dans la soirée où elle craquerait et je ne pourrais plus me divertir. J'haussais donc les épaules sans répondre, puisque cela n'avait en effet aucune importance : en savoir le nom changerait-il sa vie ? Ceci dit, ce serait peut-être un pas vers le dévergondage ? Qu'importe, elle verrait bien assez tôt.

- « Wae ? Il faut pas une tenue extr...Ah. » En effet je n'avais jusque là pas porté de réel intérêt pour sa manière de se vêtir, si bien que j'haussais les sourcils sous la stupeur : pouvait-on réellement se permettre d'arriver à un rendez-vous avec un homme fringuée ainsi ? Certes il n'y avait rien entre nous, mais c'était question de principe ! Aigoo... On ne pouvait vraiment pas l'y traîner comme ça. Je soupirai et massai ma nuque, avant de constater que quand bien même je parlais, il fallait bel et bien que je pose ma guitare à un endroit. Aish. J'ôtai finalement mon bras d'autour de son corps pour soupirer et attraper mon portable dans ma poche, composer un numéro afin de taper mon message.

- « J'te propose de passer par mes dortoirs. On y rentre tranquille, puis t'auras qu'à emprunter des vêtements à une amie, elle est pas là. puis elle me dira rien j'en suis sûr ! » En effet les mots seront inutiles lorsqu'elle me frappera, mais peu m'importait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Pseudo : eden / black leather
Messages : 94
Date d'inscription : 31/10/2013
DC : do jun seo ♥
Avatar : zuny (ladies' code)



Métier / Etudes : je n'ai pas eu l'occasion de faire des études, je n'ai pas de travail.



MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Ven 8 Nov - 18:46

comme des connards

Elle fit une grimace. Elle n'avait pas envie de se glisser dans des vêtements qui n'étaient pas les siens. Comment pouvait-elle savoir où est ce que l'autre avait traîné avec eux ? Comment savoir s'ils n'étaient pas infestés ? Elle ne voulait pas finir contaminée par elle ne savait même pas quoi. Mais elle ne pouvait décemment pas sortir avec les vêtements qu'elle portait, et elle habitait bien trop loin pour rentrer chez elle et repartir. Et puis quand bien même elle n'avait même pas de vêtements adaptés à ce genre de sortie. Et elle sentait que si elle rentrait, elle ne pourrait plus sortir sans recevoir le regard réprobateur de son frère. Elle n'était pas libre après tout.
    « ok d'accord »
Elle lui sourit, restant malgré tout un peu réticente à faire ça. L'autre fille ne faisait sûrement pas sa taille, elle allait ressembler à rien. Mais qu'importe. Ils marchèrent et arrivèrent là où habitait Jang Ho.
    « et on s'habille comment pour ce genre de truc ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Ven 8 Nov - 22:55

C'est notre vraie nature !
Lui faire peur en lui parlant des tenues de la majorité des femmes en boîte ? La choquer en inventant plusieurs combinaisons sorties tout droit de mes fantasmes et certaines vidéos qu'elle n'avait sans doute pas besoin de regarder puisque sa sœur en reproduisait à la perfection l'effet sonore ? Ou bien, simplement, lui laisser croire naïvement que sa tenue suffisait à lui attribuer une image de dévergondée comme elle le disait, et suffisait à lui ôter cette innocence qui l'auréolait ? En tous les cas, je tapai rapidement le code pour rentrer dans la bâtisse, et m'assurai de la mener dans le dortoir des filles : pour avoir fréquenté plus d'unes de ces personnes-là, j'avais aisément appris les combines pour passer en douce. Et ce n'était pas la seule chose que j'avais appris de ces femmes : l'art de crocheter les serrures également, et c'en était devenu un de mes talents dont j'étais fier puisqu'il servait souvent et impressionnait. Ainsi, après m'être assuré que la chambre que je convoitais était bien vide, je m'y engouffrai en entraînant Noona avec moi, refermant aussitôt la porte pour aller fouiller dans la commode sans m'attirer les foudres de gens trop curieux.

Après cinq minutes de recherches environ, un air fier se peignit sur mon visage à mesure que j'étalais mes trouvailles sur le lit le plus proche : un mini-short en cuir et une série de hauts, certains suggestifs, d'autres moins, mais à mes yeux pas moins beaux l'un que l'autre : la garde robe de cette personne-là était ma préférée, et rien que pour porter ça je m'étais travesti lors de la fête du dortoir. Hm. Je souris avec sympathie, mais aussi compassion, à Soo Hee qui, je le savais, devrait faire un effort surhumain pour porter ça -il faut dire que j'aurais pu y aller plus gentiment avec les vêtements puisque ce n'était pas non plus une boîte échangiste, mais.. mais la voir comme ça une fois dans ma vie était devenu une obsession-, je m'esquivai, non sans lui conseiller de fouiller dans les tiroirs si rien de tout ceci n'était à son goût.

« Sert toi de tout ce que tu as besoin, maquillage ou quoi, je reviens d'ici vingt minutes, d'acc ? » Depuis quand la chambre de Sun Ra était devenue un endroit dans lequel j'amenais toutes les filles, qui elles mêmes utilisaient ses affaires ? ... toujours en fait, mais elle ne le savait pas encore, je crois. Cependant je lui laissai l'intimité nécessaire pour filer dans ma chambre déposer ma guitare, et surtout, enfiler autre chose que ce jean troué et ces vieilles pompes.


(extrait tiré de La Bible *meurt*)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Pseudo : eden / black leather
Messages : 94
Date d'inscription : 31/10/2013
DC : do jun seo ♥
Avatar : zuny (ladies' code)



Métier / Etudes : je n'ai pas eu l'occasion de faire des études, je n'ai pas de travail.



MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Sam 9 Nov - 13:35

c'est d'avoir quatorze ans

Non. Elle n'allait vraiment pas mettre ça. C'était juste hors de question. Elle n'était pas... n'était pas une prostituée bon sang ! Elle avait bien peur que ses culottes soient encore plus grandes que le short qu'il lui avait sorti, et puis, elle n'avait pas envie de se faire arrêter au bord de la route pour se faire embarquer dans une voiture d'un inconnu et se faire payer pour avoir du sexe avec un gros pervers. Eurk, elle n'avait pas envie de perdre sa virginité d'une façon aussi horrible. Elle fouilla un peu partout, essayant de ne pas tout déranger, mais elle avait la forte impression que cette fille n'aimait pas beaucoup le tissus. Les vêtements étaient trop court ou trop serrés, elle n'avait vraiment pas l'habitude de ce genre de choses. Elle finit par enfiler ce short trop court, et un haut blanc un peu plus large qui dévoilait absolument tout son dos. Elle essaya de mettre un peu eye-liner, beaucoup de mascara, et habilla ses lèvres du rouge le plus foncé qu'elle avait trouvé. Elle alla se poser devant le miroir, et ne se reconnu même pas. Elle avait eu envie de renfiler son jean confortable, et finalement ne pas sortir. Après tout ce serait mieux, ce serait plus adapté. Elle avait l'air de... de... de n'importe quoi, d'une fille qui n'était pas elle... Mais n'était-ce pas ce qu'elle voulait être ? Quelqu'un d'autre ? Elle resta longtemps fixé devant le miroir, jusqu'à ce que Jang Ho revienne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   Lun 11 Nov - 20:47

C'est conduire une voiture !
Dieu merci, j'étais un homme. Et je n'en étais jamais plus heureux que lorsque j'allais en boîte, si ce n'est lorsque l'envie soudaine de pisser me prenait et que je n'avais qu'à faire contre un arbre. Pas besoin de mini-jupes ou décolleté, pas besoin de tous ces accessoires. Ma guitare posée au pied de mon lit, j'attrape simplement un T-shirt noir près du corps et une chemise blanche, troquant mon vieux jean troué contre un plus récent. Le tour est joué, pas comme pour Soo Hee qui, j'imagine, doit être en train de se pisser dessus rien qu'à la vue des fringues que je lui ai choisi. J'en ris déjà, la pauvre, ça va tellement la changer. Le plus drôle sera quand même quand les plus gros porcs tenteront avec elle en se frottant contre son corps. C'était un truc à pas manquer, sûr et certain !
Je patiente toutefois quelques instants pour lui laisser le temps de se préparer, et reviens frapper à sa porte ensuite, après m'être assuré d'avoir pris tout ce qui me fallait, et notamment mon portable qui, paradoxalement, aussi indispensable soit-il était ce que j'oubliais le plus souvent.

- « Yah, Machine, t'es prête ? » 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Crazy night, dance all night !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Crazy night, dance all night !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Japanimanga night en Suisse
» Apocalypse Night
» GREEN LANTERN CORPS - BLACKEST NIGHT (DC BIG BOOK)
» When it's at night
» Pitchfork Music Festival | 28-29.10.2011 | Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
life in daesan :: 
daesan
 :: Insawon
-