AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
joyeux noël ♥️

Partagez | .
 

  Hey hyung, I'm your cousin. (maru&naegi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar

Pseudo : Ivy, chanus.
Messages : 203
Date d'inscription : 02/11/2013
DC : no one~
Avatar : Xi LuHan [exo]



Localisation : .. chez moi?
Métier / Etudes : Étudiant en photographie, et en ingénierie de la vision. ça claque hein?



MessageSujet: Re: Hey hyung, I'm your cousin. (maru&naegi)   Mer 11 Déc - 16:15

you're my cousin?
Je hoche doucement la tête à ses mots. C'st normal? On dirait bien oui. Et au fond, je ne veux pas éprouver de la peine, même si cela est cruel, j'ai assez de peine pour moi même, pour ma mémoire déchue. Je voulais retrouver ma mémoire avant d'éprouver la tristesse de me rendre compte de mes amis perdus. Peut-être que si ma mémoire revenait, peut-être que je m'en souviendrais.. Mais limite, je ne le souhaitais pas. C'était pas vraiment ma priorité actuellement en fait. Si je me souvenais, tant mieux, si je ne me souvenais pas d'eux, tant pis. « C'est peut-être cruel ce que je vais dire, mais.. Je ne veux pas m'en souvenir. Tu sais, j'ai déjà peur de me souvenir de tout, alors bon.. J'ai pas envie d'éprouver de la tristesse supplémentaire à l'idée de me souvenir des personnes qui sont mortes par .. ma faute? Tu vois ! Je sais même pas si l'accident, c'est ma faute ou quoi.. Je .. Je ne veux même pas m'en souvenir. Je veux pas plus de culpabilité que j'en ai déjà s'en savoir. C'est trop compliqué de perdre la mémoire. » Je ne pu empêcher un soupir de travers mes lèvres. Ca m'énervait vraiment tout ce méli-mélo de choses qui se passait dans ma tête sans que je ne m'en rende véritablement compte. Tellement épuisant. Puis, je ne peux m'empêcher de me sentir con en me rendant compte que j'ai vraiment foiré mon cou en touchant un point sensible chez mon cousin. Ca me faisait bizarre d'ailleurs de me dire que Nae Gi était mon cousin. Vraiment.. Bizarre. « Rah oui je sais mais.. J'ai l'impression de faire constamment des boulettes là. Mon dieu.. » Si j'avais pu, je me serrais certainement mis une bonne paire de baffes, histoire de réveiller tout ça, d'arrêter ma pure et simple connerie. Ok, c'était pas ma faute, mais c'était quand même hyper gênant de se rendre compte des conneries et des boulettes que l'ont pouvait faire sur un sujet qu’apparemment on connaissait bien autrefois. Et dire que je ne me souvenais de rien. « Franchement? J'en sais rien. Je pense qu'il y a des cousins qui se détestent quand même, mais bon.. Oh bah je ne sais pas.. » Je me frottais l'arrière de la nuque, encore cette gêne de savoir que quelqu'un connaissait plus de choses de moi que moi je n'en savais sur moi même. C'était atroce comme sensation, véritablement. Je me sentais toujours mal quand ça arrivait, mais qu'est ce que j'y pouvais, oh bon sang. Puis, je le laissais rentrer dans ma chambre, le suivant à pas feutré. J'échappe un petit rire à ses mots, et à sa question, je laisse mon appareil retombé sur mon torse. Je me tortille doucement les doigts avant de relever le visage, un petit sourire aux lèvres. « Oui ! Je suppose que tu connais Xiao.. Et bien.. Il est l'un des souvenirs dont je me souviens, et dont mes sentiments ne se sont pas envolés comme par magie. »

CODE TOXIC GLAM



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pseudo : mangue, jou souis trop fruity, t'peux pas test.
Messages : 980
Date d'inscription : 01/11/2013
DC : byeol jaxen & kwon hae ji.
Avatar : kim tae hyung (v ; bangtan boys). le plus chou, quoi.

cute, but not stupid.

Localisation : dans la rue, en train de marcher, sûrement.
Métier / Etudes : je suis au lycée et j'travaille pas. pas besoin de bosser, j'ai le fric de mes parents.



MessageSujet: Re: Hey hyung, I'm your cousin. (maru&naegi)   Mer 11 Déc - 18:15

Problem with memory.
ma ru & naegi

D'un côté, il a raison. Qui voudrait se souvenir d'un accident ? Qui voudrait revoir les horreurs oubliées à cause de ce dernier ? Moi en tout cas, je ne voudrais pas non plus. Même si cela signifirait ne pas me souvenir de mon passé tout entier. Parfois, être ignorant de quelque chose est la meilleur des solutions pour ne pas être blesser. Pour se protéger soit-même. Et peut-être que Ma Ru n'en sait rien, mais peut-être que c'est sa conscience qui refuse de lui rappeler ces souvenirs. « Ce n'était pas ta faute ! T'étais pas le conducteur, Ma Ru ! La faute ne revient qu'à lui ! S'il n'avait pas pris le volant en état d'ivresse, rien de cela ne serait arrivé. » Dis-je en fronçant le nez. Et c'est vrai. « La seule faute que tu pourrais te reprocher serait d'être entrer dans cette voiture tout en sachant que le conducteur n'était pas très net. C'est seulement ça, ton erreur. » Je ne peux m'empêcher de dire ce que je pense, d'être sans tact. De lui donner mon point de vue, ce que je crois. Et même si je perds un peu mon masque d'enfant innocent, je le reprends très vite pour tirer sur le bas de mon haut d'un air gêné. Évidemment, il faut tout de même que je continue de jouer le jeu, non ? Enfin, j'en sais rien. « Ah bon ? Pourtant, ça n'a pas l'air d'être le cas. » Je lui réponds tout en souriant faiblement, tentant de lui montrer que ce n'est pas très grave. Promis, ce n'est rien. Je lui fais finalement part des mes pensées sur les relations qu'entretiennent les cousins normaux. En fait, je n'en sais rien. Je ne suis ni psychologue, ni un spécialiste des relations humaines, alors je me contente de mes hypothèses de gosse naïf qui a toujours eu une relation proche du confident avec son cousin. C'est tout. « Oui. Après tout, on ne peut pas aimer tout le monde. » Dis-je d'un air perdu. Ouais. Genre, comme mon frère, quoi. Lui et moi, ça a toujours été ainsi. Je te déteste et tu me détestes. Comme si cette haine était déjà encrée avant que je naisse. Je rentre finalement dans chambre après avoir hésité quelques instants, puis je m'installe sur son lit, sautillant dessus pour voir s'il est moeilleux ou non. Je vérifie tout. Vraiment tout. Un peu comme un agent secret. Je souris en entendant sa réponse avant de lui faire le signe de la victoire avec ma main droite. « Oh yeah. Bien-sûr que je le connais. C'est cool … que tu n'es pas oublié pour lui. Cela prouve que tes sentiments pour lui sont plus forts que tout. » Dis-je en me disant que c'est un peu trop niais à mon goût. « Ca veut dire que tu le vois souvent ? Ou tu as perdu contact avec lui ? » Je lui demande, un peu trop curieux sur les bords. Mais je veux vraiment tout savoir. Tout. Ou presque.
Code by Silver Lungs

_________________
finally, i love you.
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous  des angles différents.  - Gandhi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pseudo : Ivy, chanus.
Messages : 203
Date d'inscription : 02/11/2013
DC : no one~
Avatar : Xi LuHan [exo]



Localisation : .. chez moi?
Métier / Etudes : Étudiant en photographie, et en ingénierie de la vision. ça claque hein?



MessageSujet: Re: Hey hyung, I'm your cousin. (maru&naegi)   Sam 14 Déc - 17:10

you're my cousin?
Il n'a pas tord. Dans un sens, ce n'est pas ma faute si l'accident s'est produit, mais pour une raison ou une autre, je ne peux m'empêcher d'éprouver une certaine culpabilité vis à vis de tout ça. Je ne sais vraiment pas pourquoi cela me ronge autant alors que je ne me souviens de rien. Je ne me souviens même pas de ce que l'on fêtait ce soir là, je ne me souviens de strictement rien à propos de mon passé, de tout ce qui m'entourait à l'époque. Et ceci est terriblement gênant, terriblement frustrant même si dans un sens, je me dis que ce n'est pas plus mal que je ne m'en souvienne pas. Je crois que j'ai été assez traumatisé, au vu de mon amnésie.. « C'est vrai, mais je ne sais pas pourquoi.. Je ne peux pas m'empêcher d'éprouver de la culpabilité par apport à tout cela.. Je comprends pas tout, je ne me souviens de rien, et y'a cette culpabilité qui m'habite comme si j'avait fais quelque chose de mal à ce moment là.. C'est vraiment perturbant, tu sais. » Un soupir franchit mes lèvres alors que je me grattais l'arrière de ma tête dans un tic purement nerveux et mal à l'aise. « Oui, c'est indéniablement ma faute sur ce point là.. Mais je devais certainement n'être pas très net non plus, je pense.. Je.. Je ne serais sûrement pas monté dans cette voiture si j'avais été clean. » C'était la seule chose dont je me souvenais, que j'étais bourré de ce soir là, autant que tout ceux qui sont montés dans la voiture ce soir là. C'est la seule chose dont je me souviens. Et ça me suffit franchement, même si d'un côté j'aimerais me souvenir pour pouvoir m'excuser, faire des condoléances, et je ne sais quoi d'autres.. « Mah si, je fais tout le temps des boulettes, c'est comme si j'étais né pour ça, en fait. J'suis bizarre comme type ! » Oui, très bizarre, c'était indéniable, ça aussi. Je possédais une bizarrerie qui devait sûrement en excéder plus d'un; et je pouvais le comprendre. J'hochais doucement la tête à ses mots, un large sourire planqué sur mes lèvres roses. « Exactement ! » Même si dans un sens, je ne me souvenais pas des gens que je détestais auparavant, et je ne détestais personne actuellement. Mais cela me paraissait logique que l'on ne puisse aimer tout le monde. Après tout, on avait souvent des goûts différent, des opinions différents par rapport aux autres, et c'était pour cela qu'on ne pouvait pas toujours s'entendre et s'adorer comme dans les bisounours. Mais au final, ce n'était pas plus mal. Je le laisse finalement entrer dans ma chambre, et prends quelque cliché une fois qu'il est sur le lit, en souriant. « Ouais, mais je ne m'en souviens que depuis peu, tu sais. Je ne m'en souvenais pas dès le début de mon amnésie, malheureusement.. » soufflais-je doucement, m'en voulant toujours de l'état dans lequel je l'avais mis la dernière fois. Abruti que j'étais tiens ! Rah ! « Je le vois souvent, oui. On se voit très régulièrement, et il essaye de me faire me souvenir de pleins de choses, que je retrouve toute ma mémoire. Il est adorable. » J'esquisse un petit sourire, mes joues se tintant légèrement de rouge avant que je ne crois doucement les bras et observe NaeGi. « Et toi? »

CODE TOXIC GLAM



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pseudo : mangue, jou souis trop fruity, t'peux pas test.
Messages : 980
Date d'inscription : 01/11/2013
DC : byeol jaxen & kwon hae ji.
Avatar : kim tae hyung (v ; bangtan boys). le plus chou, quoi.

cute, but not stupid.

Localisation : dans la rue, en train de marcher, sûrement.
Métier / Etudes : je suis au lycée et j'travaille pas. pas besoin de bosser, j'ai le fric de mes parents.



MessageSujet: Re: Hey hyung, I'm your cousin. (maru&naegi)   Sam 14 Déc - 21:56

Problem with memory.
ma ru & naegi

Je ne comprends pas vraiment pourquoi il éprouve de la culpabilité, mais bon, je préfère hausser des épaules plutôt que de lancer un nouveau débat inutile. Après tout, Ma Ru peut penser comme il veut. Je ne vais pas lui dicter sa vie, hein. D'autant plus qu'il est mon hyung, alors ce serait vraiment bizarre ; surtout pour le gentil petit Nae Gi. Je hoche de la tête positivement. Oui. C'est sûrement perturbant. Je n'en sais rien après tout. Mais je vais bien le croire. Je le regarde se gratter l'arrière de la tête avant de l'entendre parler de nouveau. « Oui, sûrement. Enfin, j'espère. » Dis-je simplement en lui souriant d'un air compatissant. Non. Ma Ru ne me fait pas pitié. Ou quoi que ce soit d'autre. C'est juste que … ça me blesse de le voir comme ça. Il semble complètement perdu et je ne peux même pas vraiment l'aider. Je ne connais pas non plus toute sa vie. Et je n'ai pas le pouvoir de lui faire retrouver la mémoire, malheureusement. Alors, il devra se contenter de ce qu'il a pour le moment. Mais j'espère qu'il arrivera à se souvenir de sa vie d'avant, vraiment. Je ris faiblement en l'entendant me dire qu'il fait tout le temps des boulettes. « Crois-moi, tu n'peux pas faire pire que moi ! C'est sûrement de famille, dans ce cas-là. » Dis-je en haussant des épaules tout en souriant d'un air moqueur. Ouais, sûrement. Après tout, il m'arrive parfois de dire des trucs que je ne suis pas censé savoir. Ou même de casser des choses sans le vouloir, simplement parce que je parle trop ou que je pense trop. Pauvre enfant que je suis. Je file finalement vers sa chambre pour y entrer, me posant sur son lit pour voir la texture de ce dernier. Le pire, c'est qu'il est confortable. Et j'ai maintenant envie de m'y allonger et de dormir. Vile flemmard que je suis. Mais je me retiens et gonfle mes joues en le voyant prendre d'autres clichés. Ah oui, c'est vrai. Je suis son modèle, ça m'était presque sorti de l'esprit. Je souris ensuite en l'entendant parler de Xiao. Je hoche de la tête positivement, lui montrant que je l'écoute. « Han d'accord. Mais ne dis pas « malheureusement ». Tant que tu t'en souviens maintenant, c'est l'important ! » Dis-je d'un air innocent tout en me relevant doucement pour parcourir la pièce du regard avant d'aller ouvrir son armoir. Hn. Hn. Plus fouilleur et curieux que moi, cela n'existe pas. « Oooh ! Bah tant mieux ! Oui c'est sûr. Il est cool, Xiao. » Je lui réponds en souriant, mes yeux se plissant légèrement d'un air amusé alors que je remarque qu'il a le rouge aux joues. Qu'il est mignon, comme ça. On dirait un enfant. J'écarquille les yeux en entendant sa réponse. Qu- … moi ? Non. Y'a personne. « Non. Enfin … y'a ce gars qui m'a embrassé alors qu'il était bourré. Je le détestais avant mais maintenant … je sais plus. » dis-je en détournant le regard. Raaah ! Pourquoi il a fallu qu'il me rappelle ça. Genre. Comme si c'était déjà pas assez dur de me dire qu'il me déteste encore plus qu'avant depuis que je lui fais du chantage. Je hausse des épaules avant de reprendre un sourire tout en regardant ses vêtements. OWAAAH ! Je veux ça moi ! Je regarde le pull avant de noter le nom du magasin dans un coin de ma tête. J'irai là-bas. S'ils ont des fringues aussi beaux que c'pull, moi, j'vais dépenser tout le fric de mon père dedans !
Code by Silver Lungs

_________________
finally, i love you.
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous  des angles différents.  - Gandhi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pseudo : Ivy, chanus.
Messages : 203
Date d'inscription : 02/11/2013
DC : no one~
Avatar : Xi LuHan [exo]



Localisation : .. chez moi?
Métier / Etudes : Étudiant en photographie, et en ingénierie de la vision. ça claque hein?



MessageSujet: Re: Hey hyung, I'm your cousin. (maru&naegi)   Ven 20 Déc - 17:35

you're my cousin?
Souvent, lorsque l'on me voyait, on croyait immédiatement que j'étais une personne fausse. Pourquoi? Parce que j'avais l'air constamment innocent, et que j'avais l'air tellement innocent que cela paraissait totalement faux, ce qui était faux, en effet. Je n'étais pas une personne fausse, quand j'étais dans une certaine humeur, ce n'était pas de la comédie. Je n'aimais pas la comédie. Je ne savais pas si j'étais quelqu'un d'hypocrite avant mon amnésie, mais chose sûre, je ne l'étais pas maintenant, et je ne comptais pas l'être plus tard ! Je détestais l'hypocrisie, même s'il m'arrivait.. parfois.. dans certains circonstances, de l'être. Mais ce n'étais que lors de cas extrêmes, rien d'autre ! Sinon, je ne pouvais me résoudre à être hypocrite constamment, à jouer avec les autres à n'importe quel moment alors que je pouvais être simplement honnête. C'était dans ma nature d'être quelqu'un de normal, de gentil, d'un peu perdu constamment. C'était comme ça que j'étais fait, je n'y pouvais pas grand chose dans le fond ! Ah bon? Je suis sûr qu'on se vaut, dans le fond, niveau boulette ! Je te jure que je suis tout le temps en train de le faire ! C'était comme si je ne pouvais pas m'en empêcher, de faire des boulettes avec les gens ou quoi.. Ouais, surtout avec les gens quoi. Sujet sensible dont je ne me souvenais pas? Bim, je fonçais dans le plat, comme si c'était naturel pour moi de foncer dans le mur, de foncer dans le lard. De toujours taper là où cela faisait mal. C'était vraiment dérangeant, après, d'avoir les foudres de la personne sur le dos. J'avais beaucoup de mal à faire attention à tout ce que je disais. Tout partait sans que je m'en rende réellement compte, et je me retrouvais bien vite piéger à cause de mes propres fautes, de mes propres boulettes, et.. au bout d'un moment, c'était vraiment.. vraiment.. gavant. Je m'en voulais constamment du coup, de failer comme ça, de me faire un croche pied tout seul, parce que c'était ça ! Je me faisais du mal tout seul en faisant du mal aux autres en tapant dans les mauvais sujets ! Je me trouvais vraiment vraiment stupide parfois, mais au fond, je savais que ce n'était pas de la stupidité, mais simplement mon amnésie qui jouait au plus con avec moi. Oui, c'est sûr ! Je ne vais absolument pas me plaindre de me souvenir de lui. J'aimerais me souvenir de tout le monde dans l'absolu, mais.. Je n'y arrives pas, et c'est vraiment rageant. soufflais-je doucement en me grattant à nouveau l'arrière de la tête. Je prends à nouveau mon appareil photo, et prend une jolie photo de lui en train de fouiller dans mon armoire, manh dieu quel curieux ! Il est adorable, oui.. Tu .. Tu l'as déjà rencontré, avant mon amnésie, non? J'ai sûrement dû te le présenter, enfin, je suppose.. Je penche un peu la tête avant de lui demander si lui il a quelqu'un en vue, et bouge un peu pour m'installer sur le bout de mon lit. Je regroupe un peu mes jambes contre mon torse, faisant tomber mes chaussons contre le sol et le prend en photo, un large sourire aux lèvres. Il est adorable à être perdu comme ça, tout timide et tout ! C'est adorable ! Tu l'aimes, tu crois? Il s'appelle comment? Il est comment? Il est gentil avec toi? Vous vous êtes revus depuis? Je le bombardais de questions, mais je devenais subitement curieux à l'idée que mon "nouveau" cousin puisse avoir quelqu'un dans sa vie ! Je trouvais ça adorable ! Je l'observe reluquer mon pull, c'est un vieux pull que je ne mets plus d'ailleurs. Je le prends à nouveau en photo, souriant doucement. Tu le veux, ce pull? Je ne le mets plus.. et je suis sûr qu'il t'ira!

CODE TOXIC GLAM



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pseudo : mangue, jou souis trop fruity, t'peux pas test.
Messages : 980
Date d'inscription : 01/11/2013
DC : byeol jaxen & kwon hae ji.
Avatar : kim tae hyung (v ; bangtan boys). le plus chou, quoi.

cute, but not stupid.

Localisation : dans la rue, en train de marcher, sûrement.
Métier / Etudes : je suis au lycée et j'travaille pas. pas besoin de bosser, j'ai le fric de mes parents.



MessageSujet: Re: Hey hyung, I'm your cousin. (maru&naegi)   Sam 28 Déc - 22:01

Problem with memory.
ma ru & naegi

Faire des boulettes, ça me connaît, mais généralement, j'arrive à me rattraper. Il y a des jours où j'arrive à presque balancer mon secret moi-même. Ce serait con, que je me montre humiliant devant pleins de gens. Devant toutes ces gens qui pensent que je suis gentil et innocent. Non. Pas possible que je me trahisse moi-même. Je tiens trop à ma réputation. A toutes personnes que je peux manipuler sans problèmes grâce à ma bouille d'ange et mes sourires de chaton innocent. « Sûrement ! Mais mes noonas disent que c'est ce qui me rend mignon ! Ça doit être pareil pour toi, non ? » Mais oui, bien-sûr. N'importe qui peut trouver un mec avec des airs enfantins mignons, tant qu'il sourit et qu'il sait faire des aegyos sur commande. Ce monde est tellement superficiel que c'en est navrant, voir carrément flippant. Je hausse finalement des épaules tout en souriant innocemment. Peut-être qu'un jour, j'avouerai tout à Ma Ru. Oui, un jour, peut-être. Je n'en sais rien. On verra bien comme tout ça évolue. Je souris un peu plus franchement en l'entendant parler de son copain. On fait bien la paire tous les deux. Autant, mon frère est hétérosexuel, enfin, à ce que je sache, autant, Ma Ru aime un mec, tout comme moi, je préfère les hommes aux femmes. C'est peut-être de famille. Genre, des gênes qui sautent une génération sur deux ? Non. J'pense pas. Ca doit seulement être comme ça. Cela n'peut pas être la génétique. Ou alors, ce serait vraiment trop weird pour moi. « Tant mieux ! Il doit être content ! Et tu sais, peut-être qu'il vaut mieux que tu ne te souviennes pas de certaines personnes, non ? » Je me demande d'ailleurs s'il y avait des personnes qui le persécutaient. J'sais pas. Et ça me tord l'estomac. Il prend en photo alors que je fouille dans son armoire. Style, pris sur le fait. Mais j'ai eu son autorisation, je n'ai besoin de rien de plus, alors je ne vais pas me gêner. Ah ~ On pourrait croire que j'ai été élevé par des vautours. « Non. Tu m'en parlais de temps en temps. Sûrement parce que tu savais que j'ai toujours préféré les mecs aux nanas. Mais je l'ai rencontré pour la première fois quand je suis venu chez toi à l'improviste. Ta mère m'a regardé bizarrement ce jour-là, j'crois qu'elle ne savait pas que j'étais au courant pour toi. Puis je l'ai recroisé de temps en temps. » Dis-je en haussant une nouvelle fois des épaules. Ouais. Je l'ai croisé quelques fois. Sans plus. Quand je le voyais, mon esprit était rempli de menaces du genre « si tu fais pleurer mon cousin, je t'enterrerai vivant » ou d'autres trucs morbides de ce genre. Mes doigts se crispent tandis que mon ventre se noue en entendant ses nouvelles paroles. Qu-quoi ? Je fais la moue avant de me mordre la lèvre inférieure. « N-non … enfin … non. L'amour, ça n'existe pas. Enfin, moi j'pense comme ça. Et non il … enfin, il peut pas me blairer. Et j'te dirai pas son nom … Désolé Ma Ru … mais, j'préfère pas. Après tout, c'est qu'un gars comme les autres, tu sais. » Ouais. Un idiot parmi tant d'autres. Et pas le premier que j'ai eu envie de frapper. Mais bien le premier pour lequel je ressens ce … non. Je ressens rien du tout. Je rigole faiblement en l'entendant me demander si je veux le pull. Je me tourne vers lui après l'avoir remis à sa place. « Mais non, je n'le veux pas ! Je regardais juste le nom de la boutique ! C'rare que j'trouve des vêtements jolis, alors faut que j'aille voir si leurs fringues sont aussi classes que ce pull, c'est tout ! » Et le pire, c'est que je ne mens même pas ! Pouah. Nae Gi, tu t'épates toi-même ! Incroyable ! « Au fait ! Tu as reparlé à tes parents depuis que tu es ici ? »
Code by Silver Lungs


sorry:
 

_________________
finally, i love you.
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous  des angles différents.  - Gandhi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pseudo : Ivy, chanus.
Messages : 203
Date d'inscription : 02/11/2013
DC : no one~
Avatar : Xi LuHan [exo]



Localisation : .. chez moi?
Métier / Etudes : Étudiant en photographie, et en ingénierie de la vision. ça claque hein?



MessageSujet: Re: Hey hyung, I'm your cousin. (maru&naegi)   Lun 6 Jan - 0:12

you're my cousin?
Ça ne m'étonnait pas que ses noonas le trouvent terriblement mignon, après tout, il l'état, Nae Gi. Une petite bouille toute mignonne. Mais est-ce que cela cachait quelque chose de plus sombre, je l'ignorais. Mais bon, il n'y aurait que lui pour me le dire, et je n'allais très certainement pas lui demander ça comme cela ! Ça ne se faisait pas, et puis, si il avait des choses à cacher, ce n'était pas si mal. Moui.. Sans doute. Je ne fais pas trop attention tu sais. Après tout, j'ai d'autres choses à penser, tu sais. Mais tes noonas ont raisons ! Tu es mignon comme tout ! Je lui fis un petit sourire, mes fossettes se creusant légèrement et mes sourcils se haussant un peu alors que mes yeux se tournèrent en petit croissant noirs. Le eye smile, comme on me le disait. Si Xiao était content? Sûrement oui, je ne pouvais pas vraiment savoir. Quoique, à ses sourires, je devinais bien qu'au fond il était heureux, ou du moins.. je le supposais.. Sinon, il n'aurait pas ses sourires. Enfin bref ! Moi j'étais heureux, et c'était bien la première fois depuis que je m'étais réveillé, alors pour le coup.. Non pas que je m'en fichais, mais je voulais profiter, profiter de lui, de sa présence, de son amour, de notre bonheur à tout les deux. Alors bon, je supposais qu'on était heureux tout les deux ! Oui, je suppose qu'il l'est autant que moi ! Hm.. Ouais, c'est possible.. Je ne sais pas. Si ça se trouve, je me souviens pas de personnes qui étaient importantes.. C'est frustrant mais bon !  je ne savais pas si ma maigreur avait été dû à des gens, à des persécutions ou à ce genre de choses. Bah non, je ne m'en souvenais absolument plus. C'était dingue, quand même ! Ne pas se souvenir des gens qui nous avait un jour fait du mal. Oh d'accooooooord.. Et tu pensais quoi de lui? Sincèrement, Nae gi. Me dis pas les choses que je veux entendre, hein. Parce que c'est ce qu'on faisait depuis le début. Personne ne me disait de choses méchantes sous prétexte que j'étais amnésique et que là, merde, je pouvais m'en rappeler ou peut-être oublier ou même se faire voir de mes bonnes grâces. Tout le monde faisait ça, et maintenant que je savais que Nae Gi était mon cousin, je savais que je pouvais lui faire confiance, et voir si il était capable de me dire le fond de sa pensée. Je me laissais tomber sur le lit, mon dos tombant contre le matelas et mes cheveux blonds dorés tombant en arrière. Comment tu le sais, Nae gi, qu'il ne peut pas te voir? Tu lui as demandé ? Vous en avez parlez? Tu sais. Si il y a bien une chose que j'ai appris en étant amnésique, c'est que si tu veux savoir quelque chose, il faut le demander à la personne concerné, pas attendre que ça tombe du ciel ou que tu demandes à quelqu'un d'autre qui te graissera la patte.   Je fermais les yeux avant de tendre mes mains comme si je pouvais toucher le plafond, m'étirant alors doucement, avant de sourire. D'accord d'accord ! Je voulais juste être gentil. Après tout, je le mets plus, il me va plus, je suis trop maigre pour le porter. Je sais pas quand je l'ai acheter, mais bon.. J'ai un petit rire. Oui, je me moquais de ma propre anorexie, triste vie. Bon, j'étais pas boulimique, c'était déjà pas mal mais bon, anorexique c'était déjà trop.. J'appelle ma mère, de temps en temps. Mais ils m'ont cachés tellement de choses que.. Ça m'énerve et j'ai limite plus envie de leur parler.

CODE TOXIC GLAM





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Hey hyung, I'm your cousin. (maru&naegi)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hey hyung, I'm your cousin. (maru&naegi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Michel Cousin
» Cousin Phillis
» Mon cousin Luc, Anne Pierjean
» Le cousin d'outre atlantique? Qui est Rucknraul!
» Mon cousin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
life in daesan :: 
daesan
 :: Insawon :: Résidences :: Appartement de Nam Ma Ru
-