AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
joyeux noël ♥️

Partagez | .
 

 aller, steupléé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Pseudo : eden / black leather
Messages : 94
Date d'inscription : 31/10/2013
DC : do jun seo ♥
Avatar : zuny (ladies' code)



Métier / Etudes : je n'ai pas eu l'occasion de faire des études, je n'ai pas de travail.



MessageSujet: aller, steupléé   Ven 1 Nov - 16:29

aller, steupléé, j'abandonne jamais.
Droite, gauche, elle traversa la rue en courant, n'ayant vraiment pas envie de se faire renverser par une voiture alors qu'elle était si près du but. Alexander. Ce pauvre garçon, elle en avait un peu pitié. Elle ne savait pas ce qu'il avait - mais un jour, elle en faisait la promesse, elle le saurait - mais elle avait vraiment envie de l'aider. Il avait l'air triste. Pas un air triste qui partirait d'ici deux heure. Un air triste qui venait du plus profond de lui. Elle savait connaître la différence entre ces regards. Elle a depuis si longtemps le même. Ce regard triste qui semblait faire parti de nous tant on a pas l'habitude de se voir sans. Elle ne se souvenait même pas du dernier moment où elle avait été heureuse. L'avait-elle seulement été une fois ? Avait-elle eu la joie de recevoir un cadeau à noël ou a son anniversaire ? Avait-elle eu la joie de recevoir des compliments lorsqu'elle réussissait quelque chose de bien ? Non. Et pourtant elle avait fait tant d'effort, tant de sacrifice pour avoir le plaisir de faire plaisir à autrui. Mais sa vie n'avait été faite que de contraintes. Encore aujourd'hui elle ne pouvait pas faire tout ce qu'elle voulait. Elle était enfermée, et elle ne savait même pas si elle souhaitait être libérée. Après tout, c'était parfois réconfortant de savoir de quoi le lendemain serait fait, de ne pas avoir à faire des choix qu'on pourrait plu tard regretter, de ne pas faire face à la réalité. Parce que c'était ça, au final. Elle ne vivait pas dans le vrai monde. Elle vivait dans le monde que ses parents lui avaient fabriqué. Un monde où elle n'était rien, où elle ne servait à rien, où il valait mieux qu'elle continue à obéir tout en étant un peu plus extravertie, un peu plus originale, un peu moins commune. Poupée de cire, poupée de porcelaine. Une petite marionnette dont on faisait ce qu'on en voulait tout en sachant qu'elle ne refuserait jamais. Et c'est comme ça qu'elle finit par avoir la responsabilité d'un enfant qui n'était pas le sien. Triste vie, triste réalité. Debout face à la porte de l'immeuble, elle hésita un moment a entrer avant de faire son choix, et de s'affirmer dans la vie de quelqu'un d'autre plutôt que dans la sienne. Elle arriva rapidement chez Alexander, courant presque pour toquer le plus vite possible à sa porte. Un coup, puis un second, et un troisième, et encore un quatrième, et elle savait qu'elle continuerait jusqu'au moment où il se décidera à ouvrir la porte. Elle serait patiente, comme d'habitude, de toute façon, elle ne faisait que ça, attendre. Attendre que les choses changent, attendre qu'on vienne la sauver, attendre d'aller mieux, sans jamais vraiment agir. Incapable de prendre des décisions pour elle car elle en a trop longtemps été empêchée, prenant sa revanche en s'occupant des vies qui ne sont pas les siennes. Reproduisant exactement les choses qu'elle avait détesté qu'on lui fasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: aller, steupléé   Sam 2 Nov - 23:54


Aller, steuplé
ft. Beom Soo Hee & Nam Alexander.
Je n’ai pas prévu de sortir aujourd’hui. Je n’en ai pas envie et rien ne m’oblige à le faire, alors … Je préfère rester tranquillement à l’appartement. Je rassemble quelques affaires pour dessiner, sur la table basse du salon et je m’installe sur le canapé. Je commence à dessiner ce qui me passe par la tête. Finalement, un oiseau prend peu à peu forme sur ma feuille blanche. J’admire les oiseaux … Eux au moins peuvent être libres et insouciants, ce que je ne serai sûrement jamais. Je ne sais pas combien de temps je passe sur ce dessin. Je n’ai pas relevé une seule fois la tête pour regarder l’heure ou pour faire quoique ce soit d’autre. Par contre une petite boule de poils curieuse est venue se faire une place sur le canapé. Je suis tiré de mes pensées par quelques coups à la porte, alors que je n’attendais personne. Des aboiements ses font entendre, comme toujours quand quelqu’un arrive à l’apparemment. Je fronce les sourcils, je finis par me lever déposant mon dessin et mon crayon sur la table. Un pull trop large cachant mon torse frêle et un jean slim révélant mes jambes, trop maigres aux yeux de certains. Je ne cherche pas vraiment à savoir qui c’est …

J’ouvre la porte pour tomber nez à nez avec une jeune femme. Soo Hee. Je retiens un soupire. Ce ne serait pas très poli et j’ai tout même été bien élevé. Puis elle n’est pas méchante, elle se mêle juste de ce qui ne la regarde pas. Ce n’est pas la première fois qu’elle vient chez moi, puisque depuis que nous nous connaissons elle semble s’être donné comme mission de veiller sur ma santé. Pourquoi ? Je ne sais pas, mais elle vient ici pour m’apporter quelques choses de bons à manger ou elle m’emmène en ville où elle trouve toujours quelques choses à me faire avaler. Bien sûr, je ne me laisse pas faire, mais c’est sans compter qu’elle est aussi têtue que moi. Je lui adresse un petit sourire, même si je sais ce qui risque de m’arriver si je la laisse entrer. Soo Hee est  aussi butée que moi, je ne pourrai pas la faire partir ou lui fermer la porte au nez si facilement, j’ai déjà essayé. Je me décale sans un mot pour la laisser entrer. Ce n’est pas qu’elle est malvenue ici, c’est juste que j’espère que cette fois elle est là pour autre chose que pour essayer de me faire manger des trucs que j’irai vomir l’heure d’après, car je garde difficilement ce que je mange, surtout ce qui peut potentiellement me faire grossir. Me forçant toujours à avoir un sourire crédible, je m’adresse à mon invité, même si elle s’est plutôt imposée.

- Qu’est-ce que t’amène ici, Soo Hee ? Tu ne m’avais pas dit que tu passerais …
D’un côté, elle ne me prévient jamais. Elle débarque juste et après … C’est souvent le même scénario qui se répète. Je me trouve toujours des excuses, mais elle ruse. On peut dire que je suis tombé sur aussi chiant et buté que moi. J’avoue ne pas avoir un caractère facile, mais je ne suis pas mieux.

Spoiler:
 
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Pseudo : eden / black leather
Messages : 94
Date d'inscription : 31/10/2013
DC : do jun seo ♥
Avatar : zuny (ladies' code)



Métier / Etudes : je n'ai pas eu l'occasion de faire des études, je n'ai pas de travail.



MessageSujet: Re: aller, steupléé   Dim 3 Nov - 23:15

aller, steupléé, j'abandonne jamais.
La porte s'ouvrit enfin devant elle, et elle suivit le mouvement, se penchant de plus en plus histoire d’apercevoir Alexander le plus vite possible. Et une fois que ses yeux rencontrèrent les siens, elle ne pu s'empêcher de lui faire un adorable et bien trop grand sourire, dévoilant toutes ses dents, faisant fermer ses yeux. Elle lui fit un petit signe de main pour le saluer et se glissa à l'intérieur de chez lui au moment où il se décala pour la laisser entrer, essayant de ne pas perdre de temps au cas où il changerait d'avis. « Qu’est-ce que t’amène ici, Soo Hee ? Tu ne m’avais pas dit que tu passerais … » Oui c'était vrai, encore une fois elle ne l'avait pas prévenu. Elle rougit un peu, gênée de se faire remarquer son impolitesse, même si elle était plus ou moins voulue. Elle avait toujours du mal à s'habituer au fait qu'elle devait arrêter de se montrer comme la fille parfaite en tout point. Mais c'était dur de changer ses bonnes manières, surtout quand on les avait acquis seule.

Se triturant les doigts, et baissant la tête, elle lui murmura légèrement gênée « c'est une idée qui m'est venue comme ça, de venir te voir ! » Elle tenta de se montrer plus assurée à la fin de la phrase, plus déterminée à s'affirmer plutôt qu'à le laisser lui faire penser - à raison - qu'elle n'était pas vraiment la bienvenue chez lui. Ah. C'était dur, en fait, d'être une badgirl. Quand elle voyait toutes ces filles dans les rues et toute ces filles dans les films, elle avait tellement l'impression que c'était facile, d'être une fille qui s'affirmait, une fille qui savait ce qu'elle voulait et qui ne se laisserait sûrement pas marcher dessus. Et, agrandissant son sourire, se retournant vers Alexander en faisant tourner dans le même temps sa longue jupe bordeaux, elle lui dit : « et j'ai faim aussi, et je m'étais dit qu'on pourrait manger ensemble, non ? » Elle tenta un aegyo auquel on pouvait difficilement résister pour le faire craquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: aller, steupléé   Lun 4 Nov - 21:51


Aller, steuplé
ft. Beom Soo Hee & Nam Alexander.
Je la laisse entrer malgré le fait qu'elle ne soit pas forcément la bienvenue ici. Enfin ... C'est surtout sa manie de se mêler de ce qui ne la concerne pas, qui m'énerve. Une fois qu'elle est entrée, je ne peux pas m'empêcher de lui faire remarquer que sa visite n’était pas prévue. Soo Hee ne me prévient jamais de toute façon. Elle essaie de me prendre par surprise pour m'entraîner avec elle ou venir squatter ici. Je souris légèrement à sa réponse. Ce pourrait être une attention amicale adorable, si elle n'avait pas une intention derrière. J'ai compris son manège maintenant, à force qu'elle me répète mes mêmes choses. D'ailleurs elle ne tarde pas à aborder le sujet qui fâche. Manger ? Rien que ce mot me donne des frissons. Depuis le temps que je souffre de cette maladie, j'ai inventé pas mal d'excuse pour que personne ne m'embête. J'ai toujours fais de même avec Soo Hee, mais maintenant elle persiste. Je pouvais lui claquer la porte au nez, mais quelques choses me dit que ça ne l'aurait pas dissuadé.

- Je vois ... C'est gentil de passer me voir, dis-je.
Je ne veux pas trop être désagréable, même si je ne pense pas totalement ce que je dis. En plus de cela Soo Hee a parlé de nourriture ... Alors dans ce contexte-là, ouais elle aurait mieux fait de s'abstenir de me rendre visite. Surtout qu'elle sait tout comme moi, que le même scénario se répète presque à chaque fois.

- Désolé mais je n'ai pas très faim ... Je viens de grignoter quelques choses, prétextais-je.
Faux, bien évidemment, mais elle n'est pas censé savoir ce que je fais de mes après-midi. Puis j'ai bien quelques choses à manger dans mes placards, mais je n'y touche pas, encore moins ce qui est gras et pleins de calories. Mais bon il faut bien que j'ai de quoi, lorsque des amis viennent à la maison et ça passe plus inaperçu que si mes placards étaient vides. Puis je ne passe pas une journée sans manger, sinon je ne tiendrai pas longtemps. Seulement je me contente de peu ou alors je me force ... En général ça ne finit jamais bien quand je m'oblige à manger et c'est presque uniquement pour me couvrir que je le fais.

- Mais si tu as faim je peux t'offrir quelque chose à manger ? Je lui souris, ignorant son petit aegyo.
Se croit-elle irrésistible ? Si seulement il ne fallait que cela pour que je retrouve une alimentation correcte.
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel


Dernière édition par Nam Alexander le Jeu 7 Nov - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Pseudo : eden / black leather
Messages : 94
Date d'inscription : 31/10/2013
DC : do jun seo ♥
Avatar : zuny (ladies' code)



Métier / Etudes : je n'ai pas eu l'occasion de faire des études, je n'ai pas de travail.



MessageSujet: Re: aller, steupléé   Jeu 7 Nov - 20:55

aller, steupléé, j'abandonne jamais.
Pas très faim ? Pas très faim ??? Comment pouvait-il ne pas avoir faim alors qu'elle avait l'impression que son estomac allait se digérer lui même. Tellement faim que ça lui montait à la tête et qu'elle ne pouvait penser à autre chose. Tellement faim qu'elle avait l'impression qu'elle allait tomber. Elle sentait que si elle en avait eu la possibilité, elle aurait mangé un cheval, non, un rhinocéros, non un éléphant... encore pire, une baleine entière ! Parfois, elle se demandait si elle n'était pas purement et simplement un gouffre sans fin, et elle remerciait aussi le ciel lorsqu'elle réalisait que sur la balance, elle ne prenait pas un gramme, au contraire même, elle perdait du poids (mais c'était peut être parce qu'elle avait pris l'habitude de ne manger qu'un énorme repas par jour, laissant le reste de la nourriture pour les deux autres hommes de sa vie) Enfin. Il était un jeune homme dans toute sa splendeur, les hommes n'étaient-ils pas réputé pour manger encore et encore jusqu'à n'en plus pouvoir ? Si. Pour elle, c'était le cas, alors elle ne concevait pas qu'actuellement, il n'ait même pas envie de manger ne serait-ce qu'un tout petit encas.
    « non, mais mange avec moii, c'est pas drôle de manger toute seule, j'aime pas moi ! ça me gêne que les autres ne mangent pas alors que je mange »
Parce que dans ces moments-là, elle avait l'impression que toute l'attention des gens était focalisée sur la façon dont elle mâchait, les énormes bouchées qu'elle arrivait à fourrer dans sa bouche. C'était l'impression qu'elle se donnait, alors que les gens en face d'elle ne pouvait qu'admirer la grâce dont elle faisait preuve, et sa bouille mignonne lorsqu'elle se retrouvait avec ses joues gonflées de nourriture.
    « je ferais les courses ! et je cuisinerais ! s'il te plaiiiit, me laisse pas manger toute seule »
Elle feintait les larmes, recherchait la pitié, essayant de se rendre irrésistible pour vraiment réussir à le faire manger avec elle. Elle savait que la nourriture n'était pas ce qu'il aimait le plus au monde, mais elle ne concevait pas cela alors que pour elle c'était le paradis. Comment pouvait-il se priver de manger par volonté alors qu'elle se privait de manger par contrainte ? Elle ne se doutait absolument pas de toute l'étendue de son problème, elle, elle ne voyait que la surface et ne réfléchissait pas plus loin. Il sautait quelques repas, soit, mais pour elle c'était seulement parfois exceptionnel. Comment pouvait-elle vraiment se rendre compte qu'il était anorexique. Elle ignorait même le principe d'anorexie.
    « tu sais que je partirais pas »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: aller, steupléé   Dim 10 Nov - 21:46


Aller, steuplé
ft. Beom Soo Hee & Nam Alexander.
Me voilà encore à trouver de fausses excuses. Je n’ai pas faim, j’ai déjà mangé un encas. Même si c’est totalement faux, Soo Hee n’est pas censée le savoir. Ce n’est pas drôle de manger seul ? Parce que c’est censé être drôle de manger à la base ? Je ne pense pas … Du moins je ne trouve pas. Si pour certains, manger peut-être un plaisir, ce n’est pas le cas pour moi. Surtout ce qui fait prendre du poids à coup sûr. Qu’elle horreur. Si elle trouve cela tellement gênant, elle n’a qu’à pas manger et le problème est réglé. Ou alors elle va manger ailleurs, elle me laisse en paix et rien ne la gênera. Soo Hee essaie vraiment d’être adorable et de me faire craquer, mais même si elle cuisine pour moi, ce n’est pas cette intention qui fera passer mon dégoût. Pas que ce qu’elle cuisine est dégoûtant. Ce pourrait être de la nourriture préparée par le plus grand cuisinier du monde, ce serait la même chose.

- Désolée Soo Hee je n’ai vraiment pas faim …
J’essaie de lui sourire légèrement, même si vu la situation j’ai envie de tout sauf de rire. Je n’aime pas que l’on mette son nez dans mes problèmes. Même si venant de Soo Hee ce ne doit pas être volontaire d’être si indiscrète et dérangeante … Je ne sais pas …

- C’est vraiment adorable de ta part, mais je dois aussi couver quelque chose, je n’ai pas beaucoup d’appétit ces derniers jours.
Simuler être malade, je l’ai sorti combien de fois cette excuses … Je ne compte même plus. Et si seulement c’était depuis quelques jours. Cela fait quatre ans que ça dure … Quatre année que je suis dégoûté de la nourriture et que je ne fais rien pour m’en sortir. Je m’en doute bien aussi qu’elle ne partira pas, je la connais bien maintenant.

- Je n’ai pas l’intention de te mettre à la porte, tu peux rester si tu veux, assurais-je, ça ne me dérange pas que tu manges sans moi, ce n’est pas comme si j’étais mort de faim, ajoutais-je en essayant de plaisanter.
Tant qu’elle ne me force pas à manger, même si elle a l’air décidée à abuser de son côté mignon et de tout pleins de choses, pour que je mange avec elle.
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Pseudo : eden / black leather
Messages : 94
Date d'inscription : 31/10/2013
DC : do jun seo ♥
Avatar : zuny (ladies' code)



Métier / Etudes : je n'ai pas eu l'occasion de faire des études, je n'ai pas de travail.



MessageSujet: Re: aller, steupléé   Mar 12 Nov - 14:10

aller, steupléé, j'abandonne jamais.
Elle ne le croyait pas lorsqu'il disait qu'il n'avait pas beaucoup d'appétit ces derniers jours. Il n'avait jamais eu beaucoup d'appétit, et c'était bien pour ça qu'elle voulait dès qu'elle le pouvait l'emmener avec elle pour aller manger un petit quelque chose quelque part. Et puis, un tout petit quelque chose ce n'était pas la mort, ce n'était pas comme s'il allait s'étouffer en mangeant une petite assiette. Et elle allait pas non plus l'empoisonner en cuisinant, ce n'était pas son genre. Elle ne savait pas trop ce qui l'empêchait de manger, elle trouvait ça juste chiant parce qu'elle avait l'impression que ça l'empêchait un peu de vivre normalement. Elle lui fit une petite moue, et entra chez lui, fermant la porte derrière elle pour qu'il ne puisse pas la pousser petit à petit vers l'extérieur. Il lui avait proposé après tout. Elle fit son petit bout de chemin chez lui, se dirigeant automatiquement dans la cuisine. Elle se faisait un petit forcing, parce que ce n'était pas vraiment dans ses habitudes de prendre autant ses aises chez les autres. Elle n'aimait pas s'imposer et déranger, ce n'était pas poli. Mais avec Alexander, elle avait finit par s'habituer, et elle n'avait pas le choix si elle voulait le faire manger.
    « Et si je faisais une soupe ? Ça te dit une soupe ? Si t'es malade c'est franchement l'idéal ! Et j'ai une recette délicieuse que je faisais à chaque fois qu'un membre de ma famille était malade ! »
Il n'avait aucune excuse pour refuser. Elle était sûre que la soupe était le meilleur remède pour la maladie. C'était chaud, c'était bon, et ça faisait grandir ! Tout le monde aime ce qui est bon et chaud, et tout le monde aime aussi grandir, alors il aimera forcément. Et puis s'il le fallait, elle lui ferait manger a la petite cuillère. Elle avait un fils, elle savait comment faire pour faire manger les enfants capricieux qui avaient décidé de faire des siennes. Elle regarda un peu ce qu'il y avait dans les placards, avant de s'approcher de lui, soucieuse. Elle posa sa main sur le front du jeune homme, essayant de voir s'il avait de la fièvre. Après quelques secondes, elle la retira.
    « Tu n'as pas de fièvre, c'est bien. Va mettre quelque chose de plus chaud pour ne pas empirer ton cas ! »
Soo Hee, elle était insupportable. C'était le genre de nana tellement attentionnée et adorable qu'elle en devenait particulièrement lourde et chiante. Et le plus frustrant dans tout cela, c'était qu'elle le faisait avec tant de bonne volonté, qu'on ne pouvait pas lui faire de remarque sans se sentir coupable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: aller, steupléé   Mer 13 Nov - 19:55


Aller, steuplé
ft. Beom Soo Hee & Nam Alexander.
Combien de fois j'ai usé de ce prétexte débile, en quatre ans ? Beaucoup trop pour que je puisse les compter. J'ai appris à avoir une grande imagination pour que personne ne se rende compte de ce problème qui s'imposait de plus en plus dans ma vie. Soit j'étais malade, j'avais déjà mangé chez un ami ou justement j'allais manger avec des potes alors mes parents n'avaient pas à m'attendre. J'ai appris à maîtriser l'art du mensonge. Je trouvais toujours une nouvelle excuse et cela marchait visiblement, puisqu'aujourd'hui encore personne n'est au courant. Du moins ... Personne ne m'en a parlé, alors j'en déduis que personne ne sait. J'espère aussi que Soo Hee y croira. Je l'invite à entrer, la mettre dehors trop fermement serait bizarre, non ? Cela prouverai que j'ai quelque chose à cacher. Je la suis des yeux alors qu'elle se dirige vers la cuisine.

Je n'ai pas le temps de répliquer quoique ce soit qu'elle me propose de préparer une soupe. Je retiens un soupire. Qu'est-ce qu'elle ne comprend pas quand je dis que je n'ai pas faim ? J'essaie de me convaincre intérieurement qu'une soupe ce n'est pas grand chose et que ce sera le premier aliment que j'avalerais de la journée ... Je ne risque pas de prendre dix kilos ...

- Bon d'accord ... Si tu y tiens ... & si tu trouves de quoi dans mes placards, cédais-je.
Mais je n'avalerai rien de plus que de la soupe, là c'est certains. Elle veut aider, alors je n'ose pas trop lui faire de remarque ... Mais ce qu'elle fait actuellement ne m'aide pas vraiment, ça me contrarie, sauf que j'essaie de ne pas le montrer. Ce serait déplacé de faire une remarque à quelqu'un qui veut être gentil et se rendre utile, même si Soo Hee se mêle un peu de ce qui ne la regarde pas. Je me dirige dans ma chambre sans un mot de plus, pour enfiler un pull. Je suis censé être malade, autant jouer le jeu et puis ce n'est pas comme si je mourrai de chaud ici. Une fois de retour dans la cuisine j'observe quelques secondes Soo Hee cuisiner tranquillement.

- Vraiment Soo Hee tu n'es pas obligé de faire tout ça, je peux m'occuper de moi tout seul, tentais-je avec un petit sourire dans une dernière tentative de la dissuader de cuisiner.
M'occuper de moi tout seul je n'en suis pas tellement capable quand on voit ce que je m'inflige, mais c'est mon problème ... Soo Hee n'a vraiment pas besoin de faire autant d'effort pour moi. Elle n'a pas de raison de le faire et je ne dis pas cela uniquement car dans un certain sens ça me contrarie.
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: aller, steupléé   

Revenir en haut Aller en bas
 

aller, steupléé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Puisque tu dois t'en aller...
» Aller au bout du monde avec toi
» Aller au cinéma : seul ou accompagné ?
» Vous pouvez aller vous inscrire
» avez vous pensé a y aller ?? (secours catholique, Emmaus...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
life in daesan :: 
daesan
 :: Insawon :: Résidences :: Loft de Nam Alexander
-